Politique

Ouverture à Abidjan du 6è Africa CEO Forum en présence de 3 chefs d’Etat africains

Ouverture à Abidjan du 6è Africa CEO Forum en présence de 3 chefs d’Etat africains

La 6è édition du Forum économique dénommé ‘’Africa CEO Forum’’ s’est ouverte, lundi, à Abidjan en présence de 1600 participants dont les Présidents Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Emmerson Mnangagwa (Zimbabwe) et Nana Akufo-Addo (Ghana), a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

 

Pendant deux jours, les participants dont 80% viennent de l’extérieur de la Côte d’Ivoire débattront du thème central de cette édition, ‘’Champions africains : l’heure de la transformation’’, décliné en plusieurs panels.

A l’ouverture des travaux, le Président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa a présenté les opportunités d’investissements dans son pays. ‘’Ce Forum est très important parce qu’il fait écho de la détermination du Zimbabwe à s’ouvrir au monde’’, a déclaré M. Mnangagwa, soulignant qu’une ‘’nouvelle ère s’est levée’’ dans son pays.

‘’Vous têtes tous des partenaires potentiels pour moi. Le gouvernement zimbabwéen travaille pour l’amélioration de l’environnement des affaires. Le Zimbabwe est ouvert aux affaires, donc je vous invite à venir y investir’’, a-t-il lancé en direction des hommes d’affaires.

Prenant à son tour la parole, le Président Ghanéen, Nana Akufo-Addo a insisté sur l’accord que 44 pays africains présents à Kigali au Rwanda ont signé la semaine dernière et qui prévoit l'instauration d'une zone de libre-échange continentale (ZLEC).

‘’L’augmentation du commerce est très importante pour faire avancer nos économies dans le chemin de la prospérité et de la création d’emplois’’ a estimé Nana Akufo-Addo, relevant la mise en place d’une économie résiliente au Ghana depuis son arrivée au pouvoir, il y a 14 mois.  L’objectif de cette économie résiliente est de permettre au Ghana de ‘’ne plus dépendre de la charité’’.

‘’Nous avons opéré un abattement fiscal (…) Le Ghana connait la paix, la sécurité. Le Ghana a de grandes potentialités. Nous sommes engagés dans la manufacture‘’, a conclu le Chef de l’Etat ghanéen.

De son côté, le Président ivoirien Alassane Ouattara a mis en relief les énormes potentialités que possède le continent africain pour se développer. ‘’Je souhaite que ce Forum constitue une opportunité pour les investisseurs, pour faire des propositions, mais aussi pour sceller des alliances (partenariats) ’’, a-t-il déclaré.

La cérémonie d’ouverture a fait place au premier panel animé notamment par le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly et le Président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina sous le thème, ‘’révolutions digitales : transformer les menaces en opportunités’’.

Commentaires