Politique

Noël Akossi Bendjo: "(Ma) révocation n’a respecté aucune procédure. Ni administrative, ni légale"

Noël Akossi Bendjo:

En exil en France, Noël Akossi Bendjo se dit plutôt "en mission" pour le parti démocratique de Côte d’Ivoire, lui qui a été révoqué en juillet dernier de la mairie du plateau (centre des affaires, quartier administratif) par le chef de l’Etat Alassane Ouattara. Une décision jugée "politique" par celui qui fut maire du Plateau durant 17 ans.

"Cette révocation de mon poste de maire est une décision qui est purement politique. Elle n’a respecté aucune procédure. Ni administrative, ni légale", a-t-il déclaré samedi sur TV5, ajoutant: "Tout le monde, tous les observateurs reconnaissent que c’est une décision purement politique. Elle est tout simplement liée aux positions que nous avons prises par rapport au parti unifié. C’est tout simplement ça".

Cependant pour le gouvernement, M. Bendjo  a été révoqué du fait "de graves déviations dans la gestion de la commune, des faux en écritures publiques",

"Je ne suis pas maire en fonction mais je reste maire …élu du Plateau".

Les prochaines élections municipales devraient avoir lieu le 13 octobre prochain sur toute l’étendue du territoire ivoirien.

Commentaires