Politique

Mutinerie : Tête à tête entre des membre du Gouvernement et une délégation de démobilisés, hier à Abidjan

Mutinerie : Tête à tête entre des membre du Gouvernement et une délégation de démobilisés, hier à Abidjan

Hier lundi 29 mai, une délégation de soldats démobilisés se sont rendu à Abidjan. Dans la capitale économique ivoirienne, ces ex-rebelles ont rencontré le Ministre d’Etat ministre de l’Intérieur, Hamed Bakayoko. Ce, pour discuter autour de leur statut et situation. En outre ceux-ci ont rappelé au ministre, qu’ils attendent toujours leurs primes.

"Nous rencontrerons des responsables de haut rang pour échanger sur nos différents problèmes", a indiqué Diomandé Megbé par téléphone à l'AFP.

Les 17 membres de la délégation doivent rencontrer en premier lieu le ministre de l'Intérieur, Hamed Bakayoko, a précisé Hamed Koné, un ex-combattant resté sur place à Bouaké.

Les "démobilisés", qui avaient manifesté la semaine dernière, sont d'anciens rebelles qui n'ont pas été intégrés à l'armée, contrairement aux soldats qui s'étaient mutinés il y a une douzaine de jours à Bouaké et dans d'autres villes de Côte d'Ivoire pour obtenir le versement de primes.

Environ 6.000 "démobilisés" réclament 18 millions de francs CFA de primes (27.000 euros) chacun alors que les 8.400 soldats mutinés ont obtenu 12 millions de F CAF par tête (18.000 euros) après avoir mené deux mouvements en janvier et mai.

Les évènements de mai ont fait cinq morts dans les rangs des "démobilisés", dont quatre lors de la dispersion la semaine dernière de leur attroupement par les forces de sécurité à Bouaké.

 

 

avec AFP

Commentaires