Politique

Mutinerie/ ‘’Prime Ecomog’’ : les ex-combattants veulent tout paralyser à partir du vendredi

Mutinerie/ ‘’Prime Ecomog’’ : les ex-combattants veulent tout paralyser à partir du vendredi

Les ex-combattants non intégrés dans l’armée réunis au sein de la Cellule 39 ont décidé de tout paralyser dans les villes de la zone Centre, Nord et Ouest (zone CNO) à partir de vendredi prochain. Ce, pour exiger au gouvernement le règlement définitif de leurs primes de guerre dite ‘’ ‘’Prime Ecomog’’.

 

« Ce vendredi 8 décembre, d'où que se trouve l'argent, les ex-combattants auront gain de cause », a déclaré le porte-parole des ex-combattants de la Cellule 39, Julien Kessé, à nos confrères d’afrique-sur7.

Pour lui, ses camarades et lui sont prêts à faire face à toute éventualité pour mettre un terme à cette situation qui n’a que trop duré et qui traduit leur exploitation.

« Si le président Ouattara veut, qu'il sorte tout l'arsenal de guerre pour contre-carrer notre mouvement, mais nous allons montrer que c'est le combat que nous avons fait qui l'a mis au pouvoir.  Nous allons affronter Ouattara avec nos cercueils, car chacun de nous ne sait pas s'il peut revenir en famille », a indiqué le porte-parole des ex-combattants démobilisés.

Pour rappel, ces ex-combattants réclament le même traitement que leurs anciens camarades devenus soldats dans l’armée, qui s’étaient mutinés mi-mai et avaient obtenu 12 millions de francs Cfa de l’Etat.

Par ailleurs, notons que la rencontre annoncée pour le 3 novembre dernier à Korhogo entre le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly et les ex-combattants, par le représentant de ladite cellule Kignaman Soro,   n’a jamais eu lieu.

 

 

Commentaires