Politique

Municipales et régionales 2018: Pour le gouvernement, "le scrutin s’est déroulé dans le calme"

Municipales et régionales 2018: Pour le gouvernement,

Le porte-parole du gouverment Sidi Tiémoko a indiqué mercredi à l’issue du Conseil des ministres tenu ce mercredi à Abidjan que le scrutin, municipales et régionales couplées, "s’est déroulé dans le calme".

"D’un point de vue général, le scrutin s’est déroulé dans le calme", a-t-il dit, ajoutant: "Toutefois, il est à déplorer des incidents par endroits, tant dans le District d’Abidjan qu’à l’intérieur du pays, notamment à Koumassi, Bingerville, Port-Bouët, Béoumi, Daloa, Yamoussoukro, Lakota, Dikodougou, Séguéla Grand-Bassam, Méagui, Bondoukou, Kasséré, Divo et Guiglo".

Selon Sidi Touré "l’intervention des autorités préfectorales et des forces de sécurité ont permis de contenir ces incidents et de maintenir l’ordre public".

A l’issue de ces élections, le gouvernement a annoncé Le samedi 13 octobre dernier se sont tenues sur l’ensemble du territoire ivoirien les élections couplées des municipales et régionales dont le gouvernement a fait le point lors de ce Conseil des ministres.

A en croire M. Sidi, en ce qui concerne les élections des conseillers régionaux,  le RHDP a raflé 18) régions, soit 60% des Conseils, le PDCI-RDA a lui obtenu six régions, soit 20% des Conseils, le PDCI-RHDP en a pris deux, soit 6,67% des Conseils, le FPI (tendance Affi) une région, 03,33% des Conseils et enfin les listes indépendantes, trois régions, soit 10% des Conseils.

"Sur décision de la CEI, les résultats de l’élection de la Région du Guémon et de la commune de Port-Bouët sont invalidés. Les élections seront reprises dans ces circonscriptions à une date ultérieure", a encore déclaré le porte-parole du gouvernement.

Un appel a été lancé à "tous les acteurs politiques, de quelque bords qu’ils soient, de faire preuve de responsabilité et de retenue, afin de préserver un climat apaisé" et déploré la mort de "cinq personnes".

Commentaires

encore D'Actu
ITV