Politique

Municipales et régionales : Affi N’Guessan pose ses conditions pour une alliance avec le RDR

Municipales et régionales : Affi N’Guessan pose ses conditions pour une alliance avec le RDR

Pascal Affi N’Guessan est prêt à tisser une alliance avec le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Il a d’ailleurs été reçu par Henri Konan Bédié le 24 janvier 2018. Cependant, dans le cadre des prochaines élections municipales et régionales, le député de Bongouanou envisage mal une coalition avec le Rassemblement des républicains. Affi N’Guessan pose toutefois ses conditions.  

 

 

Interrogé par nos confrères de Jeune Afrique, Affi N’Guessan s’est clairement exprimé sur une probable alliance avec le parti d’Alassane Ouattara. « Compte tenu du contentieux qui existe entre nous, et tant que le dossier des prisonniers politiques, des exilés ou des comptes gelés n’aura pas été clos, je ne crois pas », a répondu le président de l’aile modérée du FPI.

Au cours des échanges, l’ex Premier ministre de Laurent Gbagbo, comme pour dire que tout est possible, a tenu à faire des précisions. « Mais si le gouvernement fait un geste sur ces sujets et travaille véritablement à la paix, à la démocratie, à la réconciliation et à l’indépendance de la justice, alors tout sera possible, dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire. Pas avant », a-t-il clarifié.

Il faut comprendre qu’Affi N’Guessan laisse une brèche ouverte en ce qui concerne une alliance avec les républicains. Tout ceci au moment où le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), coalition au pouvoir, connait une période trouble. M. Affi a ouvertement signifié que le parti septuagénaire compte énormément à ses yeux. « Nous l’avons dit à nos militants : il faut qu’ils restent prêts, là où cela se révèle nécessaire, à se lier avec le PDCI ou avec des candidats indépendants », a-t-il clamé.

Cet ancien ministre de l’Economie, de l’Industrie et des Finances ne doute pas que des « unions seront créées localement, à un niveau où les préoccupations sont moins politiciennes et où la priorité est de développer une commune ou une région ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires