Politique

Municipales 2018 : Bacongo « règle ses comptes » avec certains cadres du RDR

Municipales 2018 : Bacongo « règle ses comptes » avec certains cadres du RDR

Le tout nouveau maire de la commune de Koumassi, Cissé Bacongo, a décidé de regler ses comptes avec certins de ses détracteurs. Ce jeudi 18 octobre, lors d'une conférence de presse, son équipe de campagne a publiquement accusé certains cadres du Rassemblement des Républicains (RDR) d'avoir fait campagne contre l'ex-ministre, pourtant candidat RHDP aux Municipales de Koumassi.  

L'équipe de campagne de Cissé Bacongo a été formelle. Elle a acusé, ce jeudi 18 octobre, certains cadres du Rassemblement des Républicains (RDR), d'avoir fait campagne contre le nouveau maire de Koumassi qui répresentait la coalition au pouvoir aux Municipales dans cette commune. Selon le directeur de campagne de M. Bacongo, ces cadres du parti de l'ex-ministre ne voulaient pas le voire gagné ces élections.

« Des mains obscures dans nos propres rangs ont travaillé en intelligence avec l’adversaire en faisant campagne contre M. Bacongo », a déclaré son directeur de campagne Yacouba Sangaré, face à la presse, ce jeudi 18 octobre à Abidjan.

En outre, il a tenu à dénoncer des tentatives de fraude ou de corruption ayant conduit à l’interpellation des personnes impliquées dont le chef de sécurité du maire sortant Raymond N'Dohi, le principal adversaire de son candidat.

Commentaires