Politique

Municipales 2018 à Abobo/ Koné Tehfour ne reconnait pas la victoire d’Hamed Bakayoko

Municipales 2018 à Abobo/ Koné Tehfour ne reconnait pas la victoire d’Hamed Bakayoko

Dans une vidéo publiée sur les réseaux, Koné Tehfour dénonce les conditions dans lesquelles se sont tenues les municipales à Abobo. L’ex député déclaré perdant par la Commission électorale indépendante (CEI) estime que le scrutin dans cette commune n’a pas été transparent.  

 

C’est au cours de l’enterrement de son superviseur Lanciné Coulibaly, retrouvé mort dans des conditions non encore élucidées, que Koné Tehfour s’est insurgé contre les conditions des élections municipales à Abobo. Selon le candidat malheureux, son collaborateur a été «tué par les miliciens du candidat ministre d’Etat, Hamed Bakayoko uniquement parce qu’il s’opposait au vol de notre victoire». Puis l’ancien député de poursuivre : «Les élections d’Abobo n’ont pas été transparentes. C’est Hamed Bakayoko qui a corrompu, intimidé, violenté, violé et truqué avec son clan le processus électoral.»

Koné Tehfour a aussi dénoncé les «graves irrégularités commises contre les suffrages des Abobolais». Il compte s’associer à tous les candidats qui ont été «spoliés de leur vote» afin de revendiquer sa «victoire».

Commentaires

encore D'Actu
ITV