Politique

Mort de Marcellin Yacé: Guillaume Soro demande pardon

Mort de Marcellin Yacé: Guillaume Soro demande pardon

Le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, a saisi l’occasion d’une rencontre, le mardi 27 mars 2018, avec la délégation de l’ambassadeur de l’Oif, Gbi de Fer, dont faisait partie l’artiste Tiane pour lui « demander pardon » pour le décès du père de sa fille, Marcellin Yacé, tombé aux premières heures de la rébellion le 19 septembre 2002.

 

«Ça été un événement qui a attristé toute la Côte d’Ivoire », a tenue à confier Guillaume Soro à l’artiste Tiane, lors de cette rencontre qui a lieu à sa résidence, à Marcory.

Rappelons que l’artiste musicien, arrangeur et compositeur, Marcellin Yacé, a trouvé la mort, le 19 septembre 2002, alors qu’il revenait de son Studio Yacé Bros, à la Cité des arts, à Cocody.

Le président de l’Assemblée nationale a demandé à Tiane de « s’armer de courage et (…) surtout de pardonner » cette période douloureuse pour elle, sa fille et les parents du défunt. Il l’a, par ailleurs, inviter à parler ‘’personnellement’’ avec sa fille Belinda.

« Je te le demande bien vraiment, en mon nom, au nom de tout le monde que tu lui parle personnellement. Qu’elle trouve les ressources en elle-même pour surmonter ça et continuer à vivre pour la Côte d’Ivoire », a sollicité Guillaume Soro.

Notons que Guillaume Soro, en  acteur important la crise ivoirienne de 2002 à 2010, avait pris l’engagement de prendre son bâton de pèlerin pour demander pardon à tous les Ivoiriens. Ce, sans distinction aucune comme il l’a fait, le 20 juillet 2017, envers l’ancien chef de l’Etat Laurent Gbagbo, écroué à la Cour pénale internationale (Cpi).

 «Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire a plus que besoin de pardon et de réconciliation. Je veux demander pardon aux Ivoiriens pour tout ce que j’ai pu faire (…) à ce peuple qui a tant souffert. », a-t-il déclaré à l’AFP.

Commentaires