Politique

Mort de Marcel Gossio: voici ce qu'il s'est réellement passé

Mort de Marcel Gossio: voici ce qu'il s'est réellement passé

Moins de 24 heures après son décès, l’on en sait un peu plus sur les circonstances de la disparition de l’ancien directeur général du port autonome d’Abidjan et vice-président du Front populaire ivoirien (FPI), Marcel Gossio, à Abidjan.

Après avoir pris part lundi 15 octobre dernier à Daoukro, terre natale d’Henri Konan Bédié, au sixième congrès du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, Marcel Gossio a également pris part aux obsèques ce samedi de l’un des cadres du FPI professeur François Raymond Abouo-Ndori à Agboville.

Selon nos informations, apparemment bien portant, l’ancien DG du port d’Abidjan se plaint d’un malaise hier dimanche à la mi-journée. La situation devenant critique, il est conduit dans une clinique pour une prise en charge rapide à Marcory où il réside.

Hélas, mille fois hélas, Marcel Gossio rendra l’âme bien avant d’avoir atteint la clinique dans le véhicule qui le transportait.

Informé, c’est le président légal du FPI, Pascale Affi N’Guessan qui a la lourde tâche d’annoncer la triste nouvelle à celle qui venait à l’instant d’être veuve et qui ne savait rien de ce qui venait de se passer.

Avec cette mort, c’est un coup dur pour la famille politique, naturelle, amis et connaissances M. Gossio.

Pour rappel, Marcel Gossio depuis 2000 a été Dg du port d’Abidjan jusqu’à la chute de Laurent Gbagbo en 2011.

Il rejoint le Ghana voisin en pirogue puis s’envole vers le Maroc en 2014. Cette même année, il rentre d’exil et se range du côté d’Affi N’guessan dans la crise que vit le FPI.

L’homme était âgé de 67 ans.

Commentaires