Politique

Macron demande à Poutine «une solution humanitaire» pour Oleg Sentsov

Macron demande à Poutine «une solution humanitaire» pour Oleg Sentsov

« Une solution humanitaire » pour le cinéaste en grève de la faim Oleg Sentsov. C'est ce que le président français Emmanuel Macron a demandé ce vendredi 10 août à son homologue russe Vladimir Poutine. Le cinéaste ukrainien emprisonné en Russie a été condamné à 20 ans de détention pour « terrorisme » et « trafic d'armes ». Il ne s'alimente pratiquement plus depuis mai dernier et, selon ses proches, son état de santé se dégrade fortement.  

 

Lors de cet échange téléphonique, Emmanuel Macron a formulé « plusieurs propositions » à Vladimir Poutine, afin de trouver « de façon urgente une solution humanitaire à cette situation ».

 

Le communiqué de l'Elysée ne précise pas la nature des propositions françaises, mais assure que le président russe « s'est engagé à y répondre et à diffuser rapidement des éléments sur l'état de santé » d'Oleg Sentsov.

 

Ce n'est pas la première fois que le chef d'Etat français évoque la situation du cinéaste ukrainien avec Vladimir Poutine, ce fut encore le cas le 15 juillet dernier à Moscou lors de la finale de la Coupe du monde de football.

 

Mais depuis, les informations alarmantes se succèdent, l'avocat d'Oleg Sentsov affirme que son client a perdu 30 kilos et souffre de problèmes cardiaques et dans une lettre adressée à un membre de sa famille, le cinéaste écrit que sa fin « est proche ».

 

Oleg Sentsov, 42 ans, est un opposant à l'annexion de la Crimée par la Russie. Son procès a été qualifié de « stalinien » par l'organisation de défense des droits de l'homme Amnesty International.

Commentaires