Société

Lutte contre la grippe aviaire: La BAD accorde 500 millions FCFA à la Côte d’Ivoire

Lutte contre la grippe aviaire: La BAD accorde 500 millions FCFA à la Côte d’Ivoire

La Banque africaine de développement (BAD) a décidé d’accorder à la Côte d’Ivoire un don de 500 millions de francs CFA (soit 1 000 000$), dans le cadre de la lutte contre la grippe aviaire, selon son représentant Docteur Eklou Attiogbevi-Somado, agronome principal.

 

Lors d’un atelier bilan du projet d’urgence de lutte contre la grippe aviaire en Côte d’Ivoire à Grand-Bassam, mardi, le représentant de la BAD, Docteur Eklou Attiogbevi-Somado s’est engagé à « empêcher la propagation de la grippe aviaire en côte d’ivoire », en accédant « à la requête du gouvernement ivoirien par un don d’un million de dollars américain », a-t-il dit.

Cette rencontre de haut niveau permettra de valider l’étude de l’impact sous économique de l’influenza aviaire Hautement Pathogène (IAHP) le long de la chaîne de valeur avicole en Côte d’Ivoire en formulant des recommandations en rapport avec les leçons apprises, indique-t-on.

Pour le représentant de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Côte d’Ivoire, Germain Dasylva, des défis  demeurent encore nombreux, notamment l’appropriation de ce projet d’urgence, la consolidation des résultats du projet et surtout la formation d’une action durable au-delà de l’urgence et des acquis.

L’inspecteur général Sirima Diawara, au nom du représentant du Ministre des Ressources animales et halieutiques, a salué les appuis des partenaires techniques et financiers, à savoir la FAO et la BAD pour avoir « permis de minimiser les risques de propagation de la grippe aviaire en Côte d’Ivoire et d’améliorer l’hygiène des marchés et des tueries de volailles », a-t-il dit.

Commentaires