Politique

Lutte contre la corruption dans l’administration publique: La Haute autorité pour la bonne gouvernance et l’Ins lancent des investigations

Lutte contre la corruption dans l’administration publique: La Haute autorité pour la bonne gouvernance et l’Ins lancent des investigations

Pendant les trois mois à venir (jusqu’en septembre 2018), la Haute autorité pour la bonne gouvernance (Habg) tentera de déceler ce qui favorise la corruption dans les services de l’administration publique.  

 

C’est le sens de l’étude qu’elle a officiellement lancée le vendredi 15 juin 2018, en collaboration avec l’Institut national de la statistique (Ins). La cérémonie de lancement s’est déroulée à l’Hôtel de Golf à Cocody. À ce lancement, le Président de la Habg N’Golo Coulibaly était représenté par son secrétaire général, Kablan Marc-Antoine. Ce dernier a expliqué que cette inspection sera réalisée par les agents de l’Ins. Et qu’il s’agira d’une étude exploratoire des mesures prises dans l’administration publique pour prévenir et lutter contre la corruption et les infractions assimilées. Ainsi, les investigateurs de l’Ins et de la Habg évalueront dans des services identifiés, les actes de corruption en examinant leurs manuels de procédures et codes de déontologie. Ils tenteront d’identifier les risques d’actes de corruption résistants à toutes les procédures mises en place par ces administrations en vue de prévenir le fléau. « Le but de cette action est de parvenir à déterminer les occurrences et à évaluer la prévalence et le risque potentiel de survenance des actes de corruptions et infractions assimilées dans les administrations publiques sélectionnées. Ce, à travers l’examen de leurs procédures, de leurs politiques en matière d’éthique et de déontologie. Cette opération nous permettra donc d’identifier les éventuels actes de corruption qui résistent à tous les mécanismes de lutte mises en place par ces administrations. (…) La mission de la Habg est certes, de lutter contre la corruption et actes assimilés. Mais elle a également pour mission de les prévenir. A ce titre, elle est chargée de contribuer à la moralisation de la vie publique et de consolider les pratiques de bonne gouvernance ainsi que la culture dub service publique. (…) Nous comptons sur la frange collaboration de tous pour la réussite de cette opération», a t-il invité. Sont concernés par cette opération, le secteur de la santé, de l’éducation nationale, de la douane. Le trésor public et la police nationale seront également visités. Il y aura aussi le ministère des Transports, de la Fonction publique et celui de la Construction. Toutes ces structures étaient représentées à la cérémonie de lancement.

Commentaires