Politique

Libye : le maréchal Khalifa Haftar "va bien"

Libye : le maréchal Khalifa Haftar

C'est une information officielle qui vient mettre fin aux supputations sur l'état de santé du maréchal Khalifa Haftar.

 

Celui que ses partisans appellent l'homme fort de l'Est libyen était hors de son pays pour un programme qui devait le conduire dans plusieurs pays.

Il s'est retiré en toute discrétion en France pour bénéficier de soins dans un hôpital militaire de la banlieue parisienne suite à un malaise.

L'information a été confirmée par le chef de la diplomatie française Jean Yves Le Drian au moment où l'un des proches du maréchal vient d'échapper à un attentat à la voiture piégée.

Le mercredi 18 avril à Benghazi, le général Abdelrazak Al Nadhouri, chef d'état-major du maréchal Khalifa Haftar, "est sorti indemne d'une tentative d'assassinat terroriste, après l'explosion d'une voiture piégée au passage de son convoi" pouvait-on lire dans un communiqué diffusé par le bureau d'information du commandement de l'Armée nationale libyenne (ANL).

Si le maréchal Khalifa Haftar est un interlocuteur de premier choix pour de nombreuses chancelleries occidentales, ses principaux rivaux en Libye au plan politique et militaire lui reprochent de vouloir instaurer une nouvelle dictature puisqu'il a été Chef de corps expéditionnaire de l'armée de Mouammar Kadhafi.

L'ANL, une armée autoproclamée par le maréchal Khalifa Haftar lutte contre les groupes terroristes dans la région de l'Est de la Libye.

C'est d'ailleurs à ces groupes terroristes que l'ANL attribue la tentative d'assassinat le général Abdelrazak Al Nadhouri.

 

Commentaires