Politique

Libération provisoire de Laurent Gbagbo : Williams Attéby inquiet

Libération provisoire de Laurent Gbagbo : Williams Attéby inquiet

L’ex-député du Front populaire ivoirien (Fpi), Williams Attéby, a exprimé son inquiétude quant aux conditions de la liberté provisoire qui sera accordée dans deux mois, selon lui, à l’ex-président de la république, Laurent Gbagbo, jugé à la Cour pénale internationale (Cpi), à La Haye, pour crime contre l’Humanité.

« Le vrai problème (aujourd’hui) sera l'étendue de cette liberté provisoire. S'agira-t-il d'une liberté provisoire avec ou sans conditions? Voilà la question ainsi que la situation de Charles Blé Goude », s’est préoccupé l’ancien parlementaire de Yopougon, Williams Attéby. Car, pour lui, il n’y a pas l’ombre d’un doute sur la libération prochaine de l’ex-Chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, renvoyé devant la Chambre préliminaire de la Cpi.

Il a, par ailleurs, saisi cette occasion pour rassurer les partisans de l’ex-Chef de l’Etat, Laurent Gbagbo, quant au verdict rendu par la chambre d’appel de la Cour pénale internationale (Cpi), le mercredi 19 juillet dernier.

« La chambre d'appel de la CPI n'a pas le pouvoir d'évocation. Quand une décision est attaquée devant elle, elle vérifie les conditions de fond et de forme ainsi que les arguments ayant servi de fondement à la prise de la décision. Elle peut totalement ou partiellement casser ladite décision. N'ayant pas le droit d'évocation (réexamen des faits), elle ne peut prendre de décision de libération », a expliqué le secrétaire nationale chargé des affaires juridique du Fpi

Pour rappel la demande de remise en liberté de l’ex-Chef de l’Etat introduit par ses avocats auprès de la Cpi, où il est jugé pour crime contre l’humanité, a été rejetée le mercredi dernier, portant ainsi à 12 le nombre de demandes rejetées. 

Commentaires