Politique

Les vœux 2015 du Président de LIDER Mamadou Koulibaly aux Ivoiriens

Les vœux 2015 du Président de LIDER Mamadou Koulibaly aux Ivoiriens

Chères Ivoiriennes, chers Ivoiriens, chers amis de la Côte d’Ivoire, 2014 s’achève et une nouvelle année commence. L’année qui prend fin avait été présentée comme celle de tous les miracles, mais la déprime de cette fin d’année nous rappelle que dans la vie des nations en construction, il n’y a pas de miracle.

Je souhaite que 2015 nous ramène à encore plus de lucidité et de réalisme. Notre pays va mal et, à l’entrée de l’année électorale, tout se présente comme si, entre décembre 2010 et décembre 2014, nous avions juste appuyé sur le bouton « Pause ». Maintenant, il va falloir appuyer sur « Play ».

Pendant les quatre ans passés, nous avons certes vu les tensions politiques baisser, mais juste pour mieux se préparer à revenir en 2015. Nous avons certes entendu parler de réconciliation, mais juste pour permettre de caser un potentiel adversaire pendant que les victimes des élections de 2000 et 2010 ont été abandonnées dans l’oubli complet. Nous avons certes entendu parler de justice, mais juste pour reconnaître qu’il n’y en a pas et que nous n’en voulons pas. Nous avons certes entendu parler de croissance à deux chiffres qui devrait arriver, pourtant dans nos assiettes nous n’avons vu prospérer que la pauvreté.

Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire.

 

Pour 2015, je souhaite plus de sérénité et de lucidité dans la gestion de la justice et des élections à venir. Nous souhaitons que le gouvernement et le président de la République renoncent au projet de tricherie et de fraude électorale qu’ils sont en train de mettre en place depuis deux ans maintenant. Nous souhaitons que des mesures vigoureuses soient prises pour endiguer les détournements de deniers publics et sanctionner les responsables indélicats qui s’y adonnent. Nous souhaitons une révision du code électoral, de la loi sur la commission électorale avant d’envisager d’aller à des élections. Nous souhaitons, étant donné que depuis quatre ans, la Cour pénale internationale n’est pas capable de faire exécuter de façon équilibrée ses mandats d’arrêt en Côte d’Ivoire, qu’elle reconnaisse que la force du statut de Rome s’arrête aux portes de notre pays et qu’elle en tire toutes les conséquences.

Chères Ivoiriennes, chers Ivoiriens, chers amis de la Côte d’Ivoire,

L’année 2015 sera bonne si nous le voulons, mais elle sera terrible si nous nous montrons incapables de tirer les leçons du passé et de rompre avec les mécanismes qui nous ont menés à l’abîme. Cela nécessitera de la volonté, de l’engagement, de l’audace et de la confiance en soi. Serons-nous à la hauteur du défi qui se présente à nous ? Je nous le souhaite.

Que l’année qui commence soit pour chacun de vous empreinte de santé et de justice. Puissions-nous avoir la motivation et le courage de défendre nos droits, nos idéaux et aussi nos votes, afin qu’enfin, la République de Côte d’Ivoire se remette en marche vers la liberté et la démocratie.

Pr. Mamadou Koulibaly
Président de LIDER
Liberté et Démocratie pour la République

Abidjan, le 31 décembre 2014

Commentaires