Politique

Les enjeux du 4è congrès extraordinaire du RDR expliqués aux militants

Les enjeux du 4è congrès extraordinaire du RDR expliqués aux militants

Le Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) a galvanisé, jeudi, ses mouvements de soutien en prélude à son 4è congrès extraordinaire prévu le 5 mai prochain à Abidjan autour du thème, «RHDP, parti unifié, une nouvelle chance pour la Côte d’Ivoire», et dont les enjeux ont été expliqués aux militants.  

 

Une vingtaine de mouvements et associations de soutien au RDR a été sensibilisée au siège du parti à Cocody (Est d’Abidjan) lors d’une rencontre initiée par le Secrétaire général adjoint chargé du monde associatif, Noël Maïzan.

Cette rencontre a permis aux responsables du RDR d’expliquer les objectifs et les enjeux  de ce 4è congrès extraordinaire à la jeunesse.

« C’est un nouveau contrat de confiance que le Président Alassane Ouattara veut signer avec vous (…) » a lancé le Président du comité d’organisation du congrès, Adama Bictogo, expliquant l’intérêt d’un parti unifié des houphouëtistes dénommé, Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

«Il s’agit de construire une nation, et le RHDP unifié est le départ de cet esprit de nation», a poursuivi M. Bictogo, estimant qu’avec le RHDP unifié ça sera « environ 80% de la Côte d’Ivoire qui est rassemblée ».  «L’union de plusieurs partis politiques donnent la stabilité », a-t-il insisté, estimant que le «moment favorable» pour rassembler les ivoiriens autours des valeurs qui sont chères à savoir « l’union et la fraternité ».

Les présidents des six partis politiques membres de la coalition au pouvoir en Côte d'Ivoire ont procédé à la mi-avril à la signature d’un document « d'accord politique » de création d'un parti unifié dénommé Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Les six partis membres du RHDP sont le Rassemblement des républicains (RDR), le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire ( UDPCI), le Mouvement des forces d'avenir ( MFA), l'Union pour la Côte d'Ivoire ( UPCI) et le Parti ivoirien des travailleurs ( PIT).

Depuis quelques semaines, les différents états-majors de ces partis politiques sont en branle pour organiser un « bureau politique, une convention ou un congrès » selon les textes régissant ces partis, afin de se prononcer sur ce projet de parti unifié.

Déjà, au cours de son 2ème congrès extraordinaire qui s'est tenu le samedi dernier, l'Union pour la Côte d'Ivoire (UPCI) a dit non à une très large majorité à ce projet de parti unifié RHDP. En revanche, le Parti ivoirien des travailleurs (PIT) a dit oui à ce projet de parti unifié.

Commentaires