Politique

Les anciens présidents béninois appellent le respect strict de la Constitution du 11 décembre 1990

Les anciens présidents béninois appellent le respect strict de la Constitution du 11 décembre 1990

Les anciens présidents du Bénin, Nicéphore Soglo et Boni Yayi, entourés d'une certaines personnalités du pays notamment, Albert Tévoédjrè, médiateur émérite de la République et des députés de l'opposition parlementaire, ont appelé samedi à Sèmè-Djeffa, environ une trentaine km au sud-est de Cotonou, le président béninois Patrice Talon à revoir sa gouvernance dans le respect strict de la Constitution béninoise du 11 décembre 1990.

Regroupés au sein de la Coalition pour la Défense de la Démocratie au Bénin, ces personnalités ont également demandé au président Talon de faire installer sans délai le Conseil d'Orientation et de Supervision de la liste électorale permanente informatisée (COS-LEPI) ; de faire procéder à un audit préalable de cette Liste électorale permanente informatisée (LEPI), en vue des élections législatives et présidentielles, constitutionnelles qui sont insusceptibles de report.

Ils ont également appelé l'exécutif béninois à redonner la parole au peuple en convoquant d'urgence une Assise nationale des Forces Vives de la nation en vue de redéfinir de nouvelles bases consensuelles de gouvernance du pays.

Dans une déclaration publiée ce même jour à Djeffa, ces personnalités ont estimé que le Bénin, est plongé dans une grave crise aux dimensions multiples: politique, économique, sociale et culturelle.

Commentaires