Politique

Le président Ouattara salue les performances économiques du Mali

Le président Ouattara salue les performances économiques du Mali

Le président ivoirien Alassane Ouattara témoigne de son admiration pour le travail abattu par son homologue malien, Ibrahim Boubacar Kéita, avec en prime des performances économiques réalisées à la tête de son pays.

« Voyant comment les choses évoluent au Mali et en tant que président en exercice de la Conférence des chefs d’Etat de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), je voudrais me permettre de vous féliciter pour les excellentes performances du Mali en matière économique et financière », a relevé Alassane Ouattara au terme d’une audience accordée à son homologue malien, jeudi, au palais de la République, à Abidjan.

Le chef de l’Etat ivoirien s’est félicité du soutien de son pays au Mali. « Nous avons suivi les difficultés que ce pays frère a traversées. Tout le processus de transition qui a conduit à des élections démocratiques, votre élection. Je me réjouis du rôle que la Côte d’Ivoire et les pays de la Cedeao ont joué », a ajouté le chef de l’Etat qui a annoncé un accroissement du nombre du contingent ivoirien à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Le président malien, Ibrahim Boubacar Kéita, a remercié, en retour, son homologue ivoirien pour sa sollicitude à l’égard de son pays. Une amabilité qui trouve son origine dans « dans la géographie, l’histoire, l’anthropologie » avec la naissance du Rassemblement démocratique africain (RDA) en 1945.

Face à cette communauté de destins, le chef de l’Etat malien a préconisé un renforcement de la coopération de son pays avec la Côte d’Ivoire. « Nous avons pour mission de faire en sorte que notre coopération soit conforme à l’histoire au passé de nos pays, vous le souhaitez nous le souhaitons ardemment aussi », a-t-il dit.

Pour le président Ibrahim Boubacar Kéita, les actions posées par son homologue ivoirien en soutien au peuple malien devant l’avancée des djihadistes dans son pays en janvier 2013 sont à remercier.

« Quand vous avez mobilisé la communauté pour venir au secours du pays, vous avez sauvé le Mali », a-t-il mentionné.

 

Commentaires