Politique

Le PDCI, «socle» de la Côte d’Ivoire «ne disparaîtra jamais» (Bédié)

Le PDCI, «socle» de la Côte d’Ivoire «ne disparaîtra jamais» (Bédié)

La huitième réunion du Bureau politique du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-parti unique) s’est ouverte, lundi à Daoukro, dans le Centre-Est ivoirien, sous la présidence du président du parti, Henri Konan Bédié qui a estimé dans son discours d'orientation à cette occasion que le « PDCI est le socle de la Côte d’Ivoire et ne disparaîtra jamais ».

« Le PDCI-RDA est le socle de la Côte d’Ivoire. Il ne disparaîtra jamais…Je ne pense pas que les frondeurs et les traceurs souhaitent sa disparition », a déclaré M. Bédié à l’ouverture des travaux de cette réunion qui intervient dans un contexte très agité entre le PDCI et le Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel) à propos de la création du parti unifié dénommé Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Se prononçant sur la suspension des décisions du Bureau politique du 17 juin dernier par la justice ivoirienne, M. Bédié a proposé aux membres de cette instance du parti de « renouveler purement et simplement » lesdites décisions pour « vider ces contentieux de leur substance ». 

Il a, par ailleurs, demandé au Bureau politique de dénoncer l’accord politique du 12 avril dernier portant création du parti unifié RHDP et de décider en conséquence du retrait du PDCI de ce groupement politique.  

Plusieurs cadres du parti dont le ministre  Kobénan Kouassi Adjoumani, par ailleurs Président du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » participent à cette réunion.

 « J'irai au bureau politique pour parler au président Bédié car il est notre père à tous... Je vais braver les obstacles pour être là-bas pour montrer que je n'ai rien contre le président Bédié. Mais je n'aime pas que les gens le trompent. Donc, j'irai défendre ma position si on me donne la parole », a avait indiqué M. Adjoumani lors d'une rencontre à Tanda (Nord-Est).

 Mais, avait-il ajouté, « si on me refuse la salle, je prendrai l'opinion nationale et internationale à témoin ». Selon lui, la base du PDCI-RDA est « bel et bien d'accord » pour l'adhésion de ce parti au parti unifié RHDP.

Le 22 juillet dernier, le secrétaire exécutif du PDCI-RDA, Maurice Kakou Guikahué annonçait l'exclusion de 18 cadres et militants de ce parti dont M. Adjoumani. Le parti de M. Bédié reproche à ces derniers, d'avoir été «identifiés» comme membres fondateurs du parti unifié RHDP, le groupement politique de la coalition au pouvoir.

Le PDCI-RDA, annonçait, par ailleurs, en août dernier,  son retrait du processus de mise en  place de ce groupement politique.

La réunion de Daoukro intervient également dans un contexte de mésentente avec le camp présidentiel au sujet de la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI).

 Le président ivoirien, Alassane Ouattara a fait savoir pour sa part,  que la réforme de cette institution (CEI) interviendra pour la présidentielle de 2020 et non pour les élections locales prévues le 13 octobre prochain.

Une grande cérémonie d'investiture des candidats RHDP pour les élections locales est également prévue lundi soir à Abidjan sous la présidence de M. Ouattara qui est le président de ce groupement politique.

Commentaires

encore D'Actu
ITV