Politique

Le gouvernement ivoirien a adopté un plan d’action pour renforcer la surveillance épidémiologique de la rage

  • AIP |

  • par K.O |
Le gouvernement ivoirien a adopté un plan d’action pour renforcer la surveillance épidémiologique de la rage

Le Directeur de cabinet du ministre des Ressources animales et halieutiques (MIRAH), Méité Zoumana, a rassuré les populations que le gouvernement ivoirien a adopté un plan d’action pour renforcer la surveillance épidémiologique de la rage, et ce, pour apporter une réponse adéquate à la situation préoccupante de cette maladie dans le pays.

" Pour répondre à cette situation préoccupante le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire met en œuvre depuis 2007 un plan d’action pour renforcer la surveillance épidémiologique, maitriser les foyers et de sensibiliser", a rassuré Méité Zoumana.

Le représentant du MIRAH a affirmé que la lutte contre la rage "requiert une vigilance accrue et continue"; il a appelé à une participation de toute la population. " Je connais votre aptitude à l’innovation et au progrès. Le gouvernement compte sur votre mobilisation et votre participation à la lutte contre cette maladie", a-t-il exhorté.

M. Méité a invité les propriétaires d’animaux de compagnie notamment le chien à les vacciner, signaler les cas de morsures au vétérinaire pour la mise sous surveillance de l’animal. "Donnons-nous la main pour préserver nos populations en portant dans tous les coins et recoins les messages préventifs contre ce mal pernicieux qui nous défie", a conclu M. Meité.

Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS) plus de 70 000 personnes meurent chaque année de la rage dans le monde, note-t-on.

 

Commentaires