Société

La limitation de l’âge des véhicules vise la lutte contre l’insécurité routière et les accidents (PM)

La limitation de l’âge des véhicules vise la lutte contre l’insécurité routière et les accidents (PM)

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, se prononçant sur la mesure de limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés, a assurant qu’elle vise à assurer le confort et la sécurité et à renforcer la lutte contre l’insécurité routière et les accidents.

 

« L’objectif est de permettre également de développer un marché intérieur pour le montage de véhicules, en vue de créer des emplois directs et indirects », a précisé le Premier ministre qui se prononçait, mercredi, sur l’actualité nationale.

Cette démarche a d’ailleurs été entreprise par de nombreux pays de la sous-région, a-t-il souligné.

« Le ministre des Transports prendra les dispositions nécessaires afin de faire appliquer les démarches d’accompagnement prévues dans ce sens », a-t-il souligné.

Le gouvernement ivoirien a adopté un décret portant limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés, en Côte d’Ivoire, en fonction du type d’activité à laquelle ces véhicules seront affectés.

Il est ainsi désormais interdit, en vertu de ce décret, de convoyer vers la Côte d’Ivoire, pour un usage personnel, des véhicules de ce type, communément appelé « France au revoir », dont l’âge excède cinq ans à compter de la date de première mise en circulation à l’étranger.

Commentaires