La France prête à soutenir une intervention au Mali malgré la menace d'Aqmi

Autre Source | Politique | Publié le Jeudi 20 Septembre 2012 à 19:16:28 |
 
La France prête à soutenir une intervention au Mali malgré la menace d'Aqmi
 

Alors que la France est sous le coup d'une menace d'Aqmi de tuer les quatre otages français, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a réaffirmé jeudi que le gouvernement français apporterait «un soutien logistique» à une éventuelle intervention militaire dans le nord du Mali.

Il s'agira d'envoyer «du matériel mais pas des hommes, du soutien indirect à l'opération». Même si Aqmi menace nos otages ? «Nous disons très clairement que nous voulons sauver nos otages, et que les moyens sont mis en oeuvre pour le faire», a répondu le ministre interrogé sur i-Télé.

Comme on lui demandait s'il jugeait «sérieuse» la menace lancée mercredi par Aqmi, le ministre a estimé que la situation dans cette zone du Sahel n'était «pas acceptable» et «nous ne pouvons pas laisser faire ça». «Nous ne laisserons pas faire l'évolution (...) qui aboutit à la constitution d'une espèce de sanctuaire terroriste par des bandes organisées se réclamant d'Al-Qaïda au Mali», a-t-il dit. Selon lui, «c'est notre sécurité qui est en jeu à moyen terme».

«C'est aux forces africaines de s'organiser»

Cette possible initiative armée, a poursuivi Jean-Yves Le Drian, «revient d'abord aux Africains mais manifestement c'est en de gestation». Et le ministre de rappeler que le président du Mali a fait appel à ses voisins regroupés dans la Cédéao (Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest, ndlr) pour qu'ils l'aident à reconquérir le nord du pays. «Il y a une légalité», a-t-il insisté en référence à la résolution de l'Onu. «Il faut maintenant que les forces africaines s'organisent, déterminent une feuille de route, le fassent en collaboration avec les autorités françaises et nous appuierons logistiquement cette démarche».

LeParisien.fr

Source Autre Source
 

Commentaires Facebook

 

 
 
L’écrivain ivoirien Bernard Dadié primé à l’Unesco

L’écrivain ivoirien Bernard Dadié primé à l’Unesco

L’écrivain ivoirien Bernard Dadié, qui a récemment fêté ses 100 ans, a reçu jeudi à Abidjan le premier prix Jaime Torres Bodet décerné par l’Unesco qui récompense l’ensemble de l’oeuvre de ce « pionnier et géant de la littérature africaine », selon Irina Bokova, la directrice de l’Unesco.

Publié le 12 Fevrier 2016 à 09:44:58 Société
Un journal ivoirien écope d’une suspension de 2 parutions pour atteinte à la vie privée d’un ministre

Un journal ivoirien écope d’une suspension de 2 parutions pour atteinte à la vie privée d’un ministre

Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le Conseil national de la presse (CNP) a suspendu l’hebdomadaire Déclic Magazine de ‘’deux parutions’’ pour ‘’manque de professionnalisme’’, annonce un communiqué de l’organe officiel de régulation du secteur de la presse écrite en Côte d’Ivoire, transmis, jeudi, à APA. 

Publié le 12 Fevrier 2016 à 07:50:24 Société