Politique

Invité au "Fauteuil Blanc", Ahoussou conseille le FPI: " Évitez d'être extrémistes"

Invité au

Invité ce mercredi 05 novembre 2014 par nos confrères du Nouveau Réveil, dans la tribune Le Fauteuil Blanc, l'ancien premier ministre Jeannot Kouadio Ahoussou a affirmé que la passion et l'attitude extrémiste des partisans du Front populaire ivoirien (FPI) est en train de jouer contre leur leader, M. Laurent Gbagbo.

« Juridiquement cela est possible mais il faut voir les circonstances et c’est la CPI qui apprécie et je crois qu’elle a déjà rendu une première décision. Tant que les gens iront faire du bruit à La Haye, 200, 500 personnes créant l’insécurité, on s’imagine s’il rentre ici ce qui va se passer. Donc, il y a tous ces problèmes. Je ne veux pas me jouer au conseiller du FPI mais ce genre de situation se gère sans passion, sans extrémisme. Vous savez, il n’y a plus de places pour les extrémistes en politique » a martelé le ministre Ahoussou avant de prôner l'union entre les différents partis politiques. « La politique est faite de coalitions, d’ententes, il ne faudrait pas qu’on soit surpris qu’on ait une coalition avec le FPI si tel est qu’il y a des hommes de valeur au sein du FPI qui est un véritable laboratoire d’idées (…) Les tribulations au sein du FPI, c’est normal. Le PDCI a connu cela après le coup d’état de 1999 quand le président Henri Konan Bédié s’était retrouvé en exil (…) Ce qui se passe au sein du FPI fait partie du jeu démocratique, c’est la vitalité et la démocratie au sein du FPI qui s’expriment. Je n’ai aucune crainte. Comme tout parti qui a ses racines, qui est bien implanté, ils sauront se retrouvés », a-t-il conclut.


Commentaires