Politique

Intempéries à Abidjan: Kaboré exprime sa compassion à Ouattara

Intempéries à Abidjan: Kaboré exprime sa compassion à Ouattara

Le président burkinabè Roch Kaboré a exprimé mardi après-midi lors d’un entretien téléphonique sa "solidarité et compassion" à son homologue ivoirien Alassane Ouattara, à la suite des inondations et éboulements qui ont fait au moins 18 morts à Abidjan.

 

"Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a appelé cet après-midi son homologue et frère, Alassane Ouattara pour lui traduire sa solidarité et sa compassion", a annoncé la Présidence, sur Facebook.

Au moins 18 personnes sont mortes mardi à Abidjan, à la suite d’inondations et d’éboulements liés à des pluies diluviennes qui s’abattent sur la capitale économique ivoirienne, selon un bilan du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM).

Ces décès ont été enregistrés à la Riviera, à Cocody (quartier chic à l’Est d’Abidjan) où neuf personnes sont mortes, quatre à Mossikro, dans la commune d'Attécoubé (Ouest), un décès à Port-Bouët, au sud et un autre à la résidence paillet (Nord).

Deux blessés ont également été enregistrés tandis que 150 personnes mises en sécurité, ont précisé les pompiers.

Début mai, deux personnes (un homme et une fille de 16 ans) emportées par les eaux, avaient été retrouvées mortes à Yopougon, à l’ouest d’Abidjan, à la suite des pluies diluviennes.

Les pluies diluviennes provoquent régulièrement des pertes en vies humaines à Abidjan. En 2017, elles ont coûté la vie à 15 personnes contre 16 en 2016 et 39 en 2014.

A l’issue d’un conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Bruno Koné avait averti que "cette année, la saison des pluies (s’annonçait) plus forte que celle de l’an dernier, avec d’importantes précipitations sur l’ensemble du territoire national".

Et "Pour minimiser les effets de cette grande saison de pluie de l’année 2018, certaines mesures préventives sont déjà en cours d’exécution dans le district autonome d’Abidjan", avait dit le porte-parole du gouvernement, espérant compter sur l’esprit civique des populations.



afrique-sur7.fr   

Commentaires