Politique

Guillaume Soro demande aux ivoiriens de « ne pas se laisser tourmenter par la tourmente »

Guillaume Soro demande aux ivoiriens de « ne pas se laisser tourmenter par la tourmente »

Le président du parlement ivoirien a atterrit à Paris, ce dimanche 2 juillet. Dès son arrivée en France, Guillaume Soro a rencontré le président du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henry Konan Bédié. Mais avant, il s’est adressé aux ivoiriens via un poste sur sa page Facebook. En gros, Soro demande aux ivoiriens de le pas se laisser tourmenté par la tourmente.

 

 

Depuis la capitale Française, Guillaume Soro a adressé un message aux ivoiriens. Voici l’intégralité de son message posté sur sa page Facebook ce dimanche 2 juillet.

« Chers tous,

Je me suis réveillé ce matin à l’atterrissage de l’Airbus A380 en provenance d’Abidjan pour Paris. Ce gigantesque appareil m’a offert l’occasion d’un sommeil émaillé de petits rêves éphémères. Mon cerveau se complaisait dans ce doux échange avec Dame Morphée quand j’entendis soudainement la voix su chef de cabine nous invitant à débarquer à Roissy Charles de Gaule.

Autant dire que c’est en maugréant d’être tiré brutalement de mon douillet sommeil, qu’a pas lent je l’avançais vers la sortie. Et me vint innocemment à l’esprit cette citation d’Alexandre Dumas, qui résonne encore pour moi comme une leçon de vie : « Il peut exister, dans la vie, des services tellement grands, qu’à ceux-là à qui ils ont rendus, s’ils ne sont pétris de valeurs morales cardinales, il ne leur reste plus, et en guise de reconnaissance que la trahison ».

Petite réflexion en partage avec mon aîné Moustapha Niasse, Président de l’Assemblée nationale du Sénégal.

Que le tourment ne nous tourmente pas », a déclaré Guillaume Kigbafori Soro.

 

                                Par Christ Boli

 

Commentaires