Politique

Gnamien Konan / Le retournement de la veste

Gnamien Konan / Le retournement de la veste

Alors qu'il assume ne pas être d'accord avec l’organisation des différents concours en côte d’ivoire, Gnamien Konan vient une fois de plus fourrer le nez dans l’histoire de la prime des mutins, une pillule difficile à avaler par le gouvernement actuel.

 

Jusqu’où peut-il aller ? Ces menaces se font de plus en plus remarquer depuis un certain moment, Gnamien Konan s’est véritablement érigé en farouche opposant, plus un seul jour ne passe sans que le président de l'Upci(union pour la côte d'ivoire),parti membre de la grande alliance houphouétiste Rhdp, ne bombarde le régime actuel de ses critiques anti gestions : «jusqu’à ce jour, on se sait pas combien chaque mutin a reçu, on ne sait pas s’ils sont satisfaits ou s’ils reviendront. Que le gouvernement dise aux ivoiriens sur quel droit ces primes sont versées aux mutins, car ce sont les contribuables ivoiriens qui payent" avait-il fait remarquer lors de sa dernière rencontre avec la presse. Cependant  Pouquoi tant d’attaques ces derniers temps de l’ex ministre contre l’actuel pouvoir dans lequel il avait trainé la bosse durant toute ces années sans lever le petit doigt.  Il paraît cependant logique que la langue de Gnamien Konan, qu'il n'a déjà pas dans sa poche perde toute sa crédibilité au moment où l’homme réclamait peu de temps après son limogeage le poste de premier ministre.  Au-delà de la mise en scène trop effacée de Gnamien Konan, l’intérêt personnel ne failli pas à ces convictions et les enjeux sont carrément inexistants, ce qui vient arracher au personnage de l’ex patron de l’habitat ivoirien une certaine crédibilité même si les critiques sont fondées.

Commentaires