Politique

Gambie : un boubou trop grand pour Adama Barrow ?

Gambie : un boubou trop grand pour Adama Barrow ?

Un an et demi après son élection, le président Adama Barrow peine encore à s’affirmer. Mais il semble avoir pris goût au pouvoir.

Cela fait dix-huit mois que Yahya Jammeh a quitté Banjul et le pouvoir. Mais les deux décennies de règne de cet homme autoritaire et baroque, qui utilisait des escadrons de la mort pour maintenir un pouvoir ultra-personnalisé, planent encore sur la vie politique gambienne. Depuis son élection, à la surprise générale, en décembre 2016, Adama Barrow peine encore à trouver sa place.

Ce président de 53 ans est déjà à mi-mandat, s’il respecte sa promesse de ne rester que trois ans en poste. Mais cet homme, souvent vêtu d’un boubou, semble encore assailli par le stress à chacun de ses discours en anglais. Bien qu’il la rejette, l’étiquette de « président par accident » continue de lui coller à la peau.

Ancien agent de sécurité à Londres, puis promoteur immobilier à Banjul, Adama Barrow avait en effet pour seule expérience politique un poste de trésorier du Parti démocratique unifié (UDP).

Commentaires