Politique

Gabon : qui sont les candidats investis par le PDG pour les législatives ?

Gabon : qui sont les candidats investis par le PDG pour les législatives ?

Le parti démocratique gabonais du chef de l'État Ali Bongo Ondimba (PDG, au pouvoir) a rendu public lundi les identités de ses 143 candidats aux élections législatives du 6 octobre prochain.

Un peu moins de deux mois avant les élections législatives, dont le premier tour doit se tenir le 7 octobre, le Parti démocratique gabonais du président Ali Bongo Ondimba (PDG, au pouvoir) a présenté ses investitures pour l’ensemble des circonscriptions du pays. Si les grands barons du parti répondent dans l’ensemble présent, comme le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet et le ministre des Sports et de la Culture Alain-Claude Bilié By Nzé, la liste réserve toutefois quelques surprises.

Dans le premier arrondissement de la commune de  Lambaréné, dans le Moyen-Ogooué, Madeleine Berre, ministre de la promotion des Investissements privés et du commerce, a raflé la mise, mettant sur la touche Richard Auguste Onouviet, le président sortant de l’Assemblée nationale, tout comme Joël Ogouma, ex-conseiller spécial du président Ali Bongo Ondimba, promu récemment gouverneur de la province du Woleu-Ntem.

Malika Bongo Ondimba en lice

Le ministre d’État en charge de l’Intérieur, Lambert-Noël Matha, est absent de la liste des investis, lui qui briguait un siège dans le département de l’Ogooué-Letili, dans le Haut-Ogooué. En revanche, Malika Bongo Ondimba, fille du chef de l’État, est bien présente et sera candidate dans le canton de Bongoville.

Difficile, pour le moment, de dresser la liste de leurs adversaires, que Jeune Afrique s’efforcera de publier dès que possible. L’opposition n’a en effet pas encore mis la dernière main à ses investitures, plusieurs partis discutant toujours afin de parvenir à une entente dans le plus de circonscriptions possible. Il s’agit notamment de l’Union nationale, des Démocrates et d’Héritage et modernité.

Commentaires

encore D'Actu
ITV