Politique

Gabon: le principal syndicat organise une assemblée contre le plan d’austérité

Gabon: le principal syndicat organise une assemblée contre le plan d’austérité

Au Gabon, la principale centrale syndicale des fonctionnaires a organisé ce mercredi 11 juillet, à Libreville, la première assemblée générale des travailleurs. Cela pour initier une vague de protestation contre les mesures d'austérité lancées par le gouvernement, qui veut réduire le train de vie de l'État et relancer l'économie. Près de 2 000 travailleurs ont assisté à cette assemblée générale aux allures d'un meeting.

Un à un, les leaders des syndicats membres de Dynamique unitaire ont harangué la foule pour dire tout le mal qu'ils pensent des mesures d'austérité du gouvernement. À son tour, Jean Remy Yama, président de cette plus grande centrale syndicale des fonctionnaires, a expliqué pourquoi les 105 000 agents de l'État doivent se lever dès maintenant.

« Ils veulent utiliser la division en frappant d’abord ceux qui gagnent plus de 650 000 [francs CFA]. L’objectif, c’est de toucher tout le monde ». Maître-assistant à l'université Omar Bongo, M. Yama a lancé des menaces à peine voilées. « Si le 25 [juillet, date prévue pour la mise en place de ces mesures gouvernementales – NDLR], tu tentes… alors là, tu nous trouves sur ton chemin ! »

Les fonctionnaires gabonais rejettent notamment la réduction des salaires de 5% à 15% pour les agents du secteur public qui perçoivent plus de 650 000 francs CFA par mois. Ils s'opposent aussi au gel des recrutements, des avancements durant 3 ans et surtout à la mise sur bon de caisse de leur salaire dès ce 25 juillet.

Le ministre de la Fonction publique s'expliquera ce jeudi 12 juillet sur l'affaire des bons de caisse qui tient tout le pays en haleine.

Commentaires