Politique

Fraternité Matin : Venance Konan risque des poursuites pour détournement de fonds

Fraternité Matin : Venance Konan risque des poursuites pour détournement de fonds

Depuis plusieurs mois, il y’a le feu au quotidien gouvernemental ivoirien, Fraternité Matin. Journalistes et travailleurs de la boite, réunis en deux syndicats réclament le départ de leur direction générale. Ils ont donné un délai de huit jours, à Venance Konan, le directeur général et ses proches collaborateurs, de risques d’être poursuivit pour détournement de fonds.

 

Regroupés en deux syndicats des agents, journalistes et travailleurs, du quotidien Fraternité Matin, ont donné un ultimatum de huit jours à la direction générale. Ils menacent de poursuivre Venance Konan, le directeur général et ses proches collaborateurs  pour détournement de fonds. Ils réclament également leur départ.

« Nous donnons un ultimatum de 08 jours à la direction pour engager les procédures administratives et pénales contre les directeurs impliqués dans les détournements qui s’élèvent à plusieurs milliards de FCFA », a déclaré Marc Yévou, le porte-parole de la coordination des journalistes et professionnels des médias pour la défense de leurs droits et le syndicat des travailleurs de Fraternité Matin.

En outre, M. Yévou exige des sanctions contre les directeurs impliqués dans cette affaire de détournement. Ce, après le limogeage mi-mars du directeur général adjoint du quotidien Mohamed Saganogo, en charge de la gestion administrative, à la suite de dysfonctionnements. Les syndicats menacent également de rentrer en grève si rien n’est fait.

 

Pour rappel, au mois de décembre 2017, les agents du quotidien avaient manifesté pour exiger le départ du directeur général, Venance Konan et son adjoint.

Commentaires