Politique

Francis Wodié toujours préoccupé par les tensions dans le pays

Francis Wodié toujours préoccupé par les tensions dans le pays

L'ex-président du parti ivoirien des travailleurs (PIT), le professeur Francis Wodié s'est dit préoccupé vendredi, par la situation qui prévaut en Côte d'ivoire après, une nouvelle rencontre avec le président du PDCI Henri Konan Bédié.

"Nous sommes préoccupés par l’évolution de la situation et il y a déjà des germes de tensions et des risques d`affrontement" a affirmé M. wodié ajoutant qu'il ya lieu y a lieu de prendre les dispositions pour se parler et Bedié occupe une position charnière dans la classe politique"

Cette nouvelle rencontre entre Bédié et Francis Wodié intervient dans un contexte de dissensions entre M. Bédié et son principal allié, le président Alassane Ouattara, désigné président du nouveau parti unifié dont le PDCI n’a pas adopté les textes.

Le 17 juin, le PDCI a "endossé" la signature fin avril de l'accord politique pour la création du parti unifié et reporté l’examen des textes à son prochain congrès prévu après la présidentielle de 2020, à l’issue d’un bureau politique.

Dans une note, Henri Konan Bédié a précisé que le parti unifié suggéré lors de son appel dit de Daoukro en 2014, "n’est pas celui de l’assemblée générale constitutive" du parti unifié, qui prévoit la "dissolution à terme des partis membres" de la coalition au pouvoir.

Depuis lors, l'on assiste à une multiplication de visite d'hommes politiques chez Bédié à Daoukro pour lui apporter leurs soutiens.

La dernière visite en date, était celle de l'ancien ministre ivoirien Gnamien Konan, fondateur du mouvement politique, "La Nouvelle Côte d’Ivoire", qui avait dailleurs, appelé le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir), Henri Konan Bédié, à se "mettre au-dessus des partis politique" afin de prendre en main la réconciliation nationale, au cours d’une visite à l’ex-chef d’Etat à Daoukro.


afrique-sur7.fr

Commentaires