Politique

France : un «Front social» se lève contre la réforme du droit du travail

France : un «Front social» se lève contre la réforme du droit du travail

Un nouveau collectif, le «Front social», a lancé ce lundi 19 juin, dans une trentaine de villes de France, un mouvement de protestation contre les «ordonnances Macron» qui visent à réformer le Code du travail. A Paris, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés place de la Concorde, face à l’Assemblée nationale.

Malgré la forte chaleur de ce début du mois de juin 2017, de nombreux syndicalistes, des jeunes et des associations de gauche ont répondu présent à l’appel du « Front social ». « Reprenons la rue pour contester la politique du gouvernement », scandaient-ils. Les syndicats ne bougent pas assez, regrette Loïc Marin, militant à Force ouvrière : « On est un peu déçus de nos représentants tout en haut qui ne se battent pas assez à notre niveau. Mais nous, la rue, on refuse d’abandonner tout ça, c’est pour ça que l’on est là aujourd’hui, ici, et qu’on espère être de plus en plus nombreux. Il y a des rassemblements dans trente villes en France et on espère que cela va continuer et que ce n’est que le début. »

Atteinte aux droits des salariés

La politique de ce gouvernement est une atteinte aux droits des salariés, s’indigne de son côté Romain Altmann, animateur du « Front social » : « On veut interpeller la nouvelle Assemblée nationale pour leur dire que nous, en tant que syndicalistes, en tant que citoyens, on conteste cette mesure parce qu’elle va avoir un impact négatif à la fois sur l’emploi, mais aussi sur les droits des salariés pour lesquels aujourd’hui, 26 millions de personnes sont concernées. »

L'abstention a été telle aux législatives que le président Macron « n'a aucune légitimité », selon les manifestants, à faire passer sa réforme du Code du travail par ordonnances.

Récemment, les rencontres bilatérales entre le cabinet de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, et les partenaires sociaux avaient énoncé un projet qui semble aller beaucoup plus loin que la loi El Khomri. Une loi El Khomri portée par la ministre Myriam El Khomri, et qui a longtemps suscité de larges oppositions. Après un ultime passage en force avec l'article 49.3, la loi Travail a été a été promulguée et publiée au Journal officiel mardi 9 août 2016 dernier. Elle comprenait entre autre l'assouplissement des 35 heures, le licenciement économique facilité, mais aussi la création du compte personnel d'activité (CPA)... Après cinq mois de débats, le texte n'a cessé d'être remanié. Aujourd'hui encore, avec un nouveau président, la loi travail suscite toujours des manisfestations.

 

                                                                                                 RFI avec Autre sources

 

 

                                                                               RFI

 

Commentaires