Politique

France / Les premiers pas du président Macron en Afrique

France / Les premiers pas du président Macron en Afrique

Le chef des armées, qui doit rendre visite aux troupes de la force française « Barkhane » au Mali, espère une mobilisation européenne accrue en faveur du continent.

C’est en chef suprême des armées qu’Emmanuel Macron effectue, vendredi 19 mai, son premier voyage présidentiel en Afrique. Il se rend au Mali afin de « saluer les troupes » de la force « Barkhane » déployée par François Hollande auquel on reprocha souvent d’avoir militarisé les relations de la France avec ses partenaires africains. Cela ne veut pas dire pour autant que la politique africaine d’Emmanuel Macron répliquera celle de son prédécesseur. Son âge – 39 ans – pourrait en effet lui permettre de s’affranchir du passé avec plus d’aisance que ses aînés. Mais qui seront ses relais sur le continent ? Qui incarnera sa politique ? Quelle rupture avec la présidence précédente ?

Les premières nominations aux postes clés sur l’Afrique apportent quelques éléments de réponses. Il semble, à ce titre, que le nouveau président a tiré les leçons des premiers mois de François Hollande. A son arrivée au pouvoir, le « président normal » considérait ainsi que le même qualificatif devait s’appliquer aux relations entre la France et les pays africains. L’Afrique n’était pas sa priorité.



Commentaires