Politique

FPI / fête de la liberté: Les manifestants font plier les forces de l’ordre à Akouré

FPI / fête de la liberté: Les manifestants font plier les forces de l’ordre à Akouré

La frange du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) conduite par Abou Drahamane Sangaré, a maintenu samedi, sa « fête de la liberté » à Akouré (Sud), en dépit de la demande du préfet d’Alépé Benjamin Nanou, de suspendre leur manifestation.

 

 Comme indiqué dans nos articles précédents, le FPI conduit par Abou Dramane Sangaré  a décrété les journées  du samedi 29  au dimanche 30  avril, journées de la liberté et  une manifestation prévue sur la ville d’Alépé précisement a Akouré .Venus à l'appel de la frange du front populaire ivoirien dirigée par Abou Dramane Sangaré, quelque 2.000 manifestants ont repondu malgré l’interdiction récemment à toute manifestation pour cause de "troubles à l'ordre public". Ces militants et cadres du FPI Gbagbo ou rien ont pris la route samedi matin pour Akouré, à l'est de la Côte d'Ivoire pour fêter ensemble la liberté et ce malgré l’arrêté préfectoral de dernière minute transmis aux rédactions vendredi soir qui, à la suite d'une plainte du FPI de Pascal Affi N'Guessan, interdit le rassemblement des fidèles au président Gbagbo prévu dimanche.

les policiers venus dans l’objectif d’empêcher la manifestation ont été contraint à quitter les lieux, Des cris de victoire ont salué ce revirement parmi la foule rassemblée dans le village d’Akouré sur le boulevard principal, épicentre de la contestation. Le leader de cette frange, Aboudramane Sangaré en guerre ouverte avec le président du Fpi Pascal Affi N’guessan, a lui salué « un pas important vers une normalisation ».

L'édition 2017 de la fête commémorative du retour de la Côte d'Ivoire au multipartisme et de la marche résolue vers la démocratie et la conquête de libertés, est placée sous le thème : "le FPI mobilisé pour la libération du président Laurent Gbagbo".

Commentaires