Politique

FPI/ Depuis la CPI : Gbagbo demande à Affi N’Guessan de créer son propre parti politique

FPI/ Depuis la CPI : Gbagbo demande à Affi N’Guessan de créer son propre parti politique

Laurent Gbagbo, semble-t-il, vient de mettre fin à la division qui règne depuis des années au sein du Front populaire Ivoirien (FPI). L’ex-chef d’Etat ivoirien aurait confié à l’un de ses nombreux visiteurs dans sa cellule de la prison de Scheveningen à La Haye, le fond de sa pensée en ce qui concerne le fléau qui mine le parti chère à son cœur. Il aurait demandé à Affi N’Guessan de créer son propre parti politique et quitter le FPI.

 

C’est Emmanuel Golou, qui aurait reçu ce message de la part de Laurent Gbagbo. L’ex-chef d’Etat ivoirien a demandé au président de l'Internationale Socialiste zone Afrique de dire à Affi N’Guessan qu’il ferait mieux de créer son propre parti politique et de quitter le Front Populaire Ivoirien (FPI). Par ailleurs, Gbagbo s’est dit très heureux de la visite de son ami dans sa cellule de Scheveningen à la Cour Pénale Internationale (CPI).

« Camarade Emmanuel GOLOU, je reçois beaucoup de bonnes visites de personnalités du monde entier. Mais, la tienne me va droit au cœur, car il s'agit là de notre famille de Socialistes Africains. Dis aux Camarades que je vais très bien moralement, physiquement et surtout je tiens debout pour la suite du combat », a déclaré Laurent Gbagbo.

« C'est le lieu pour moi de te demander de bien vouloir dire à mon ex premier ministre, Pascal Affi N’Guessan, de créer son propre parti politique. Il faut qu'il ait le courage de laisser le FPI tranquille. Le FPI est un instrument de combat pour la Souveraineté ivoirienne et africaine », a-t-il ajouté. Ainsi, Laurent Gbagbo a-t-il définitivement mis fin au problème de deux franches au sein de FPI ?

Commentaires