Politique

Fonctionnaires "fantômes"/ Bacongo vient de comprendre: Voilà sa risposte

Fonctionnaires

Suite à l’opération d’identification-notation engagée par le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, à travers la Direction Générale de la Réforme Administrative et de l’Informatisation (DGRAI), il ressort que de nombreux personnels de l’administration publique, en particulier dans les secteurs de l’éducation-formation et de la santé, émargent sur le budget de l’Etat sans offrir en contrepartie les prestations de services dues.

Bon nombre de ces fonctionnaires et agents de l’Etat vivent et sont en activité à l’étranger. Ces fonctionnaires dont l’effectif est évalué, à l’issue de la dernière opération d’identification, à 9.852 soit 5,80% avaient été notés au cours d’opérations précédentes, frauduleusement avec des complicités diverses.

Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative informe qu’à l’issue de l’opération d’identification en cours, ces fonctionnaires et agents de l’Etat en situation d’abandon de postes et tous leurs complices feront l’objet de poursuites devant les juridictions compétentes pour détournement de deniers publics.

De plus, Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative, à travers la Direction Générale de la Réforme Administrative et de l’Informatisation (DGRAI), a engagé une opération d’identification et de notation des agents de l’Etat.

A l’issue de ladite opération, il a été constaté que 9.852 soit 5,80% des fonctionnaires et agents de l’Etat en particulier dans les secteurs de l’éducation-formation et de la santé, émargent sur le budget de l’Etat sans offrir en contrepartie les prestations de services dues.
Ces derniers en complicités avec diverses personnes ont été notés frauduleusement au cours des opérations précédentes.

Le Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative compte poursuive ces fonctionnaires et agents de l’Etat en situation d’abandon de postes et tous leurs complices devant les juridictions compétentes pour détournement de deniers publics.

Source: Ministères

Commentaires