Politique

Exclusion de 18 militants PDCI identifiés comme membres fondateurs du Parti unifié RHDP

Exclusion de 18 militants PDCI identifiés comme membres fondateurs du Parti unifié RHDP

Le Secrétaire exécutif du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), Maurice Kakou Guikahué, a annoncé dimanche l’exclusion de dix et huit cadres et militants de la formation identifiés comme membres fondateurs du Parti unifié RHDP, ( Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, la coalition au pouvoir), face à la presse.

Selon M. Guikahué, ces militants ne peuvent pas être membres du PDCI et faire partie du Parti unifié RHDP, conformément à la loi N° 93-668 du 9 août 1993 relative aux partis et groupements politiques qui stipule que nul ne peut appartenir à deux partis à la fois.

Ces personnes, dira-t-il, « ne peuvent ni parler ni agir au nom du PDCI ni arborer les insignes du PDCI ». Il s’agit de Kouassi Kobenan Adjoumani, Bernard Koutoua Ehui, Amédé Kouakou, Paulin Danho, Michel Benoît Coffi, Félix Anoblé, Kagnon Silué, Adolphe Konan Saraka, Noël Yao, Louis Kouakou Ambonoua.

 
 

Sont également concernés M. Behou Ekissi, Ouattara Kouakou, Eugène Kra Kouassi, Mme Odette Agnero Ehui, Mme Massara Diabaté Touré, Mme Noël Affoué Delphine, Mme Zadi Ivoire Estelle et Dehe Paul.

M. Guikahué a fait savoir que Mme Oulai Madeleine qui a participé à l’Assemblée générale constitutive du Parti unifié RHDP « en qualité de membre fondateur, est venue présenter ses excuses au président du parti », reconnaissant qu’ « elle a été manipulée », ce qui l’exempt de la sanction. 

 Il a soutenu que  pour ce qui est de l’Assemblée générale constitutive du RHDP, Parti Unifié, « injonction » était faite aux militants du PDCI de ne pas y participer, mais certains militants y sont allés.

Le président du PDCI, Henri Konan Bédié, « invité à cette cérémonie a dépêché des observateurs; les vice-présidents Charles Koffi Diby, Patrick Achi et le délégué communal de Port-Bouët (Sud Abidjan), Siandou Fofana », a-t-il poursuivi.

Le secrétaire exécutif du PDCI a en outre « demandé pardon au président du parti pour tous ces militants qui ont reconnu avoir été induits en erreur et qui ont participé aux cérémonies de l’Assemblée générale constitutive du parti Unifié, malgré les injonctions du président du parti de ne pas y participer et qui n’en sont pas des membres fondateurs ».

Il a fait observer que le parti unifié RHDP souhaité par le PDCI, ex-parti unique, est celui de groupement politique, qui ne dissout pas les formations politiques membres, citant une adresse de M. Bédié aux militants. Dans cette optique, alors, le PDCI ira « en RHDP » aux élections locales.

Commentaires