Politique

Evariste Méambly/Loi d’amnistie : « Le président Ouattara travaille à cela (…) on a l’appui de Laurent Gbagbo »

Evariste Méambly/Loi d’amnistie : « Le président Ouattara travaille à cela (…) on a l’appui de Laurent Gbagbo »

Depuis 2009 avec la création du comité national de soutien aux forces de réunification (Conasfor), Evariste Méambly se revendique homme de paix. C’est d’ailleurs avec cette casquette que le député de Facobly a, avec la caution de son groupe parlementaire, proposé deux lois qui selon eux devraient se révéler salvatrices pour le pays. L’une porte sur l’indemnisation des victimes de la crise post-électorale de 2011 et l’autre sur l’amnistie pour tous. Sur ce dernier sujet, l’Honorable s’est exprimé devant les journalistes le 12 mars dernier.

 

 

Revenant sur ses nombreux voyages à la prison de La Haye, pour rencontrer l’ex-chef d’Etat ivoirien, Evariste Méambly explique l’avoir fait au nom de la paix.

« Le président Gbagbo nous a reçu à la CPI (Cour pénale internationale, ndlr) cinq fois. C’était pour qu’on parle de la paix et de loi. Et le président m’a félicité. Il m’a dit quelque chose qui me séduit encore aujourd’hui. Il dit : “Pour cette loi d’amnistie mon fils, tu seras combattu, aussi bien à mon niveau (référence aux différents soutiens FPI et GOR, ndlr) comme à l’extérieur. Parce que si tu as réussi ça, j’ai peur, la suite DIEU seul saura’’. Et j’ai répondu : “Papa, je veux réussir ça pour les Ivoiriens pas pour moi-même », a révélé le business man.

Poursuivant, le président du Conseil régional du Guémon pour qui le pouvoir Ouattara a flanché sur le point essentiel de la réconciliation a estimé que la loi d’amnistie qu’il prône ne peut que voir le jour.

« … Le talon d’Achille de la politique actuelle du président Ouattara, c’est la cohésion sociale, la réconciliation globale véritable. Le président Gbagbo en a donné, l’amnistie, le président Bédié en a fait, et je pense que le président Ouattara se prépare à cela. Je pense que ça peut lui prendre deux jours, dix ans, vingt ans, je pense qu’il est en train de penser à ça et il le fera un jour parce qu’il travaille à cela », a-t-il déclaré sous les applaudissements de ses partisans et “supporters’’ venus nombreux.

« Oui, le président Ouattara travaille à cela avec son gouvernement. Je ne suis pas de sa chapelle politique mais nous voyons un peu le travail en train d’être fait », a renchéri l’Honorable.

« La réconciliation que nous prônons aujourd’hui, c’est pour les Ivoiriens, pas pour Ouattara, pas pour Gbagbo, pas pour Bédié. C’est pour les milliers d’Ivoiriens en exil, c’est pour les prisonniers d’opinion (ces Ivoiriens encore dans les geôles). C’est aussi pour que notre avenir ne soit pas étriqué des problèmes de guerre », s’est justifié l’ancien délégué départemental du PDCI –RDA.

« J’ai convaincu le président Gbagbo pour qu’il nous appuie et qu’ensemble nous allions à la paix et une amnistie véritable dans l’intérêt de tous les Ivoiriens dans ce pays, leur pays », a conclu M.Méambly.

 

 

Commentaires