Politique

Etats-Unis: un militant de gauche et anti-Trump derrière la fusillade contre des élus

Etats-Unis: un militant de gauche et anti-Trump derrière la fusillade contre des élus

L'homme ayant ouvert le feu sur des membres du Congrès, mercredi, près de Washington, était un militant de gauche de 66 ans, partisan du démocrate Bernie Sanders, mais farouche opposant au Parti républicain.

Il était un farouche opposant à Donald Trump. Le portrait de l'auteur de la fusillade perpétrée mercredi contre des membres républicains du Congrès, à Alexandria, près de Washington, au cours de laquelle un représentant a été grièvement blessé, se dessine progressivement outre-Atlantique. Un partisan de Bernie Sanders Mort des suites de ses blessures pendant son échange de tirs avec les policiers, le tireur a été identifié comme étant James Hodgkinson, un homme de 66 ans, partisan de l'ancien candidat démocrate à la présidentielle Bernie Sanders. Ce militant de gauche était en outre un farouche opposant à l'actuel président américain Donald Trump. Bernie Sanders a réagi mercredi à cette information, se disant "révolté" par cet "acte abject". Selon les premiers éléments de l'enquête, James Hodgkinson aurait travaillé pour une société d'inspection de travaux à domicile. L'homme était originaire de Belleville, dans l'Illinois. Mais selon sa femme, qui s'est exprimé au micro de la chaîne ABC News, il vivait à Alexandria depuis deux mois, ce que le FBI a confirmé, ajoutant que l'homme habitait dans un camion. Le Washington Post raconte que le tireur a mené plusieurs semaines d'observations avant de passer à l'acte. Ainsi, il s'est rendu très régulièrement, au cours des deux derniers mois, dans une salle de sport située à proximité directe du terrain de sport visé par la fusillade de mercredi. Equipé à chaque fois d'un ordinateur portable et d'un sac de sport, il ne faisait pourtant jamais de sport. De là, il pouvait observer les membres de l'équipe républicaine de baseball, composée d'élus du Congrès qui s'entraînaient quasi-quotidiennement depuis deux mois pour une rencontre prévue ce jeudi. Mercredi 14 juin, il était à nouveau là, à 7 heures du matin, l'heure à laquelle les élus commençaient leur entraînement. Selon un témoin présent à la salle de sport, cité par le Washington Post, le tireur a quitté les lieux à 7h09, avant d'aller tirer des coups de feu contre les élus présents sur le terrain de sport. Cinq personnes ont été blessés: le représentant de Louisiane Steve Scalise, un conseiller, un lobbyiste, et deux agents de la police du Capitole. Colère politique Selon des témoignages de compilés par le quotidien américain, James Hodgkinson n'avait jamais éveillé le moindre soupçon de violence parmi son nouveau voisinage, à Alexandria, où il connaissait très peu de monde. Dans sa ville d'origine, située dans la banlieue de Saint-Louis, il était en revanche connu pour ses prises de positions politiques très affirmées, notamment contre le parti républicain. Sa colère politique n'était un secret pour personne, bien qu'il était un homme réservé concernant sa vie personnelle. Au cours des dernières années, plusieurs altercations avec des voisins avaient amené ceux-ci à appeler la police. Sur sa page Facebook, surmontée d'une photo de Bernie Sanders, James Hodgkinson partageait très régulièrement ses vues politiques, contre les Républicains et les "super riches", ce qui laisse penser que des motivations politiques se trouvent derrière son geste de mercredi. En janvier 2015, il avait notamment posté une caricature de Steve Scalise, l'élu républicain grièvement blessé dans la fusillade de mercredi, l'accompagnant du message "Voici un Républicain qui devrait perdre son travail, mais ils lui ont donné une promotion". Dale Walsh, un ami d'Hodgkinson a expliqué, mercredi, qu'il était un homme passionné par ses convictions politiques, et particulièrement écoeuré par la situation politique aux Etats-Unis, mais avait toujours semblé garder le contrôle de lui-même. Steve Scalise, le parlementaire républicain blessé et hospitalisé dans un "état critique", est quant à lui un conservateur, farouche opposant à l'avortement et à l'immigration, et fervent défenseur du port d'armes à feu.

 

Source: bfmtv.com

Commentaires