Politique

Et Simone Gbagbo ralluma la flamme

Et Simone Gbagbo ralluma la flamme

La libération, le 8 août dernier, de l'ancienne Première Dame, Simone Gbagbo, pose autant de questions qu'elle ne résout d'équations.

 

Ils l’attendaient depuis si longtemps que certains n’ont pas voulu y croire. Mais oui, c’est bien elle qui descend du 4×4 sable de la gendarmerie ivoirienne, ce mercredi 8 août, à 12 h 30, saluant dans un joyeux désordre les centaines de partisans venus l’accueillir dans la résidence familiale des Gbagbo, à Abidjan. Elle est émue, c’est évident, mais son sourire est empreint d’une pudeur que ses proches connaissent.

Après sept ans d’incarcération, d’abord en résidence surveillée à Odienné, puis à l’école de gendarmerie, au cœur de la capitale économique, voilà Simone Gbagbo de retour parmi les siens. Amnistiée deux jours auparavant par Alassane Ouattara, celui-là même qu’elle surnommait « le chef des bandits » pendant la crise.

Commentaires

encore D'Actu
ITV