Politique

Elections sénatoriales au Cameroun: le parti au pouvoir rafle 90% des sièges

Elections sénatoriales au Cameroun: le parti au pouvoir rafle 90% des sièges

Au Cameroun, le parti au pouvoir remporte les élections sénatoriales du 25 mars dernier. Le Conseil constitutionnel a proclamé les résultats ce jeudi. Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti au pouvoir, a raflé 90% des sièges en jeu.

 

Les résultats sont tombés au Cameroun et c'est une large victoire pour le parti au pouvoir. Le Rassemblement démocratique du peuple camerounais, le RDPC, a remporté 63 des 70 sièges au Sénat, renforçant sa main mise sur l'institution par rapport au scrutin de 2013, ou le parti n’avait obtenu que 56 des 70 sièges en jeu.

Le Social democratic Front, le SFD, premier parti d'opposition qui n'avait présenté des candidats que dans cinq des dix provinces du pays a perdu 14 sièges dans les régions de l'Adamaoua et de l'Ouest. Il a en revanche pris au RDPC, 7 sièges dans son fief du Nord-Ouest.Signe d'un vote sanction alors que la situation sécuritaire se dégrade de jour en jour dans la région.

Pour ces deuxièmes sénatoriales de l'histoire du pays, les sept autres partis en lice, n'ont remporté aucun siège. Le Sénat est constitué de 100 membres, dont 70 élus au scrutin indirect de 10 000 conseillers municipaux pour un mandat de cinq ans. Selon la constitution camerounaise, le chef de l'Etat Paul Biya, a désormais dix jours pour désigner les 30 sénateurs restants qui siégeront au Parlement.

Commentaires