Politique

Elections présidentielles 2015- Un député appelle à une "révision" constitutionnelle

Elections présidentielles 2015- Un député appelle à une

Le Député de Fresco (sud-Ouest), Daniel Zadi Domené a appelé à la révision de l’article 35 de la Constitution ivoirienne, ‘’porteur de germes de division’’.

‘'La constitution ivoirienne contient des articles confligènes, notamment, l'article 35 qui porte des germes de division. Pour éviter ce qui nous est arrivé en 2010, je vais introduire un amendement de cet article à la prochaine session parlementaire'' a déclaré le Député Zadi Domené animant une conférence de presse dans l'enceinte de l'Assemblée nationale.

Le parlementaire, également, président de Jeunesse Unie et solidaire tous pour ADO (JUST-ADO), un mouvement de soutien au chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a salué les ‘' qualités'' d'homme de ‘'valeur'' et de ‘'démocrate'' du Président Ouattara qui est en train de ‘'transformer une Côte d'Ivoire défigurée'' il y a trois ans. 

‘' Il faut retirer de cette constitution tout ce qui peut nuire au bon déroulement des élections à venir. L'histoire d'être né de père et de mère eux-mêmes ivoiriens apporte quoi à la Côte d'Ivoire'' a-t-il interrogé, estimant que cette ‘'disposition constitutionnelle a fait plus de tort au pays''.

Il s'empresse de préciser que quoique ne visant pas ‘'mon candidat Ouattara'', un amendement de l'article 35 ‘' fera du bien au pays en permettant à tous ceux qui en éprouvent la volonté d'être candidats''.

Selon lui, le meilleur cheval pour conduire la Côte d'Ivoire vers le développement est le président sortant, Alassane Ouattara, d'où son ‘'soutien sans faille à l'appel de Daoukro''.

‘' Vous pensez que M. Bédié qui a appris la sagesse aux côtés du plus grand Sage d'Afrique, feu Houphouët-Boigny et qui est rentré en lui-même pour ressortir avec l'Appel de Daoukro, l'a fait de façon fortuite ? Non, il a réfléchi, pensé et déduit que c'est ADO qu'il nous faut encore'', a martelé le Député-président de JUST-ADO.

Outre la révision de l'article 35, le député de Fresco entend, également, introduire un amendement de la ‘' loi sur la suppléance des députés''. 

‘' Cette loi est injuste et réduit le député suppléant à un simple faire-valoir. Ce n'est pas normal'' s'est-il plaint, indiquant que JUST-ADO apporte son soutien au ‘'comité ad 'hoc des députés suppléants mis en place pour travailler sur cette révision''.

Le parlementaire qui reconnait qu'il y a des ‘'turbulences quand il y a des élections'' a appelé ses compatriotes au civisme pour des ‘' élections apaisées'' afin que ‘' nous ne connaissons plus les errements du passé'' a conclu M. Zadi.

Commentaires