Politique

Education nationale : Mamadou Koulibaly pousse un cri de coeur

Education nationale : Mamadou Koulibaly pousse un cri de coeur

Mamadou Koulibaly a lancé appel à l’endroit des Ivoiriens afin de redonner une fière allure aux cantines scolaires. Ce jeudi 26 avril 2018, l’homme politique s’est exprimé à travers une vidéo postée sur les réseaux sociaux.  

 

C’est depuis l’école primaire EPP Azaguié gare 3 que Mamadou Koulibaly a appelé au sursaut des Ivoiriens afin que ceux-ci réhabilitent les cantines scolaires. Peignant la réalité dans cet établissement de 7 classes, le fondateur du LIDER (Liberté et démocratie pour la République) a fait savoir que 800 enfants y sont inscrits. Il poursuit en indiquant que « l’école a dû refuser 300 autres enfants du quartier parce qu’il n’y avait pas suffisamment de classes».

L’ancien ministre de l’Economie a aussi dénoncé la double vacation qui a cours à l’EPP Azaguié gare 3. « La législation de l’éducation nationale en Côte d’Ivoire, selon les normes internationales, demande que chaque enfant de ce pays ait 32 semaines de cours dans l’année. Ceux qui sont dans cette école n’en font que 16, moitié programme », a-t-il déploré. Et Mamadou Koulibaly de s’inquiéter pour la performance et la compétence de ces apprenants appelés à devenir des futurs cadres de la Côte d’Ivoire.

Au cours de son intervention, M. Koulibaly a aussi pointé du doigt la situation que traverse la cantine de l’EPP Azaguié gare 3. « Une cantine pour 800 gosses mais qui n’a suffisamment de place que pour recevoir 300. Sur les 300 il n’y a que 140 qui peuvent faire un repas de midi par semaine au prix de 25 francs CFA », a commenté l’ex cadre du Front populaire ivoirien. Mamadou Koulibaly, notons-le, a procédé à la réhabilitation de cette cantine.

« Au lieu d’investir 12 milliards pour la réhabilitation de la fondation Houphouët-Boigny, au lieu de créer des institutions farfelues en Côte d’Ivoire à coup de milliards, nos enfants n’ont pas de salles de repas ; nos enfants n’ont pas de salles de classe, ils sont formés de façon totalement insuffisante et nous en contentons », a-t-il dit. L’ex président de l’Assemblée nationale n’a pas manqué de lancer un appel aux parents d’élèves afin qu’ils s’engagent dans la réhabilitation des cantines scolaires.

Commentaires