Politique

Duncan, candidat du PDCI en 2020, selon N’Guessan Koffi

Duncan, candidat du PDCI en 2020, selon N’Guessan Koffi

Le PDCI-RDA est loin d'être sorti de l'ornière. N’Guessan Koffi Jérôme attaque à nouveau les décisions prises lors du Bureau politique tenu à Daoukro, le lundi dernier.

La fronde se poursuit au sein du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) où plusieurs cadres contestent, jusque-là, les décisions prises par les instances du parti. Ces dissensions entre les militants du vieux parti sont nées de l'adhésion ou non au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, unifié).

Le 17 juin dernier, le PDCI avait organisé un Bureau politique qui avait différé l'adhésion au RHDP unifié après la présidentielle de 2020. En dépit des pressions et autres menaces, Henri Konan Bédié avait retiré son parti de tout processus de mise en place du Parti unifié. C'était au sortir d'une rencontre avec le Président Alassane Ouattara, au lendemain de la célébration de la fête de l'indépendance.

Les décisions sanctionnant ledit BP avaient par ailleurs été annulées par la justice ivoirienne se prononçant en référé sur une plainte de N’Guessan Koffi Jérôme. Le Président Bédié a toutefois convoqué un nouveau Bureau politique, le 24 septembre dernier, dans son fief de Daoukro. Et comme l'on pouvait s'y attendre, le Sphinx de Daoukro et ses lieutenants ont purement et simplement reconduit les décisions prises lors du 1er BP.

Cependant, N’Guessan Koffi Jérôme ne voit pas les choses de cet œil. Ce militant exclu du parti par le Conseil de discipline, mais réintégré par voie judiciaire, a décidé de saisir à nouveau la justice aux fins d'attaquer les décisions prises à Daoukro, une semaine plus tôt.

N’Guessan Koffi Jérôme opte pour Duncan en 2020

« J’annulerai à nouveau le bureau politique du 24 septembre 2018 tenu à Daoukro », s'est voulu formel N'Guessan Koffi Jérôme, avant d'ajouter : « Ce que je peux faire à présent avec mon équipe, c’est de m’opposer par tout moyen à la séparation des Présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. C’est une séparation qui est préjudiciable à notre génération et à la paix en Côte d’Ivoire. La Chefferie du centre se chargera de rapprocher les deux grands Présidents. »

« Que des gens qui sont venus cette année au Pdci pour aider le Président Bédié parce qu’ils sont candidats aux Présidentielles, se calment. En plus, il y a un coq dans le poulailler du PdciI. Daniel Kablan Duncan est le candidat du Pdci en 2020 », a-t-il conclu.



afrique-sur7.fr

Commentaires

encore D'Actu
ITV