Politique

Droits de l’homme : l’Expert indépendant de l’ONU effectue sa dernière mission en Côte d’Ivoire

Droits de l’homme : l’Expert indépendant de l’ONU effectue sa dernière mission en Côte d’Ivoire

L’Expert indépendant de l’ONU sur le renforcement de capacités et de la coopération technique avec la Côte d’Ivoire dans le domaine de droits de l’homme, Mohammed Ayat, a entamé, lundi, à Abidjan sa dernière visite en Côte d’Ivoire pour consulter les autorités ivoiriennes sur l’état d’avancement du processus d’appropriation nationale de la protection des droits de l’homme, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Au cours de cette visite qui s’achève vendredi, M. Ayat rencontrera notamment des membres du gouvernement et des institutions dont la Commission nationale des droits de l’homme de Côte (CNDHCI) ainsi que des organisations de la société civile.

Ces rencontres permettront à M. Ayat de ‘’mettre à jour son rapport’’ en évaluant les progrès réalisés en termes de construction démocratique, renforcement de l’Etat de droit, des droits de l’homme et des libertés fondamentales. La fermeture de la mission de maintien de la paix de l’ONU en Côte d’Ivoire est fixée au 30 juin 2017.

‘’Il faut retenir que la Côte d’Ivoire n’est pas seule. La communauté internationale s’intéresse à elle. La communauté internationale à travers l’ONU et ma mission s’est intéressée à la Côte d’Ivoire’’, a expliqué M. Ayat à l’issue d’une séance de travail avec la ministre ivoirienne de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Pr Mariatou Koné.

‘’Il y a beaucoup d’avancées dans ce pays, il y a une volonté d’aller en avant. Je crois qu’il y a du travail qui est fait et qui doit continuer d’être fait ‘’ a ajouté l’expert onusien après avoir abordé plusieurs questions avec la ministre.

Il s’agit entre autres du point de l’indemnisation des victimes, des violences basées sur le genre, des enfants en conflit avec la loi, du plan d’évacuation du Mont Péko, de la réparation communautaire et de la cohésion sociale.

Le retrait de l’expert indépendant est un ‘’symbole’’, s’est félicité Mariatou Koné, relevant que ‘’c’est le signe que les droits de l’homme sont de plus en plus respectés en Côte d’Ivoire’’.

‘’La paix étant revenue, l’expert indépendant se retire et nous allons entretenir la paix. Avec la Commission nationale des Droits de l’homme, nous allons faire en sorte que les droits de l’homme ne soient pas bafoués, violés’’ a promis la ministre de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Pr Mariatou Koné.

Le Marocain Mohammed Ayat a été nommé par le Conseil des droits de l’homme dans sa résolution 26/32 avec un mandat qui a commencé le 1er décembre 2014. Son mandat a été renouvelé en juin 2016 pour une période d’un an.

Les experts indépendants font partie de ce qui est désigné sous le nom des procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, l’organe le plus important d’experts indépendants du Système des droits de l’homme de l’ONU, sont le terme général appliqué aux mécanismes d’enquête et de suivi indépendants du Conseil qui s’adressent aux situations spécifiques des pays ou aux questions thématiques partout dans le monde.

Commentaires