Politique

Développement de Bonon/ Le maire Trazié et des Italiens installent une usine

Développement de Bonon/ Le maire Trazié et des Italiens installent une usine

La commune de Bonon a abrité le samedi 7 avril dernier, un évènement historique. Le maire de la ville, Trazié Bi Guessan et le député de Bouaflé commune, Dominique Adjé,  y ont  posé la première pierre d’une usine d’exploitation d’une carrière de granulats à Blablata.  

 

L’usine sera exploitée par des opérateurs économiques italiens opérant dans la Société d’exploitation  de carrière de Blablata (SECAB-Sarl). La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreuses têtes couronnées et de plusieurs forces vives de la région de la Marahoué. Le premier magistrat de Bonon a expliqué que ce projet s’inscrit dans  la continuité de réalisation de ses promesses de campagne à savoir, apporter la paix et le développement à Bonon. Pour lui,  l’arrivée de ces hommes d’affaires italiens à Bonon a une portée pluridimensionnelle. En ce  sens qu’elle offrira plusieurs emplois directs et indirects aux  administrés, pourvoira la commune d’un hôpital général, d’écoles, de châteaux d’eau, de nouvelles routes…  Le maire Trazié a révélé que ces opérateurs économiques italiens ont été convaincus par ses soins après plusieurs démarches et rencontres d’affaires. Ils investiront  plus de 12 milliards de FCFA. A ses administrés, Trazié Bi Guessan, a demandé de continuer à croire en ses capacités et sa volonté d’œuvrer  pour leur bonheur. « Nous accompagnons la politique avec la vérité. Nous ne sommes pas des comédiens. Chers parents de Bonon, regardez dans le rétroviseur de notre cité, vous verrez la différence entre ce que nos réalisation en cinq ans et ce qui avait été fait auparavant. Vous verrez la différence », a-t-il soutenu. Ses réalisations sont entre autres la construction de bâtiments d’écoles,  du foyer, de magasins, l’ouverture très prochaine de l’IFEF de Bonon, le reprofilage et l’ouverture de voies, la dotation de la ville d’une radio communale et d’une fanfare, le retour de la cohésion sociale et la sécurité… «  Les faits sont là et parlent d’eux-mêmes. Trazié, c’est la réalité. Je suis un agent de développement. Et je vous fais le pari de faire de Bonon, une commune développée et enviée des autres. Alors ne vous trompez pas. Suivez la réalité. Et c’est moi Trazié », a-t-il martelé avant de demander à ses parents de s’approprier ce « projet historique ». Le député Adjé Dominique, conseiller spécial du président de la République, a reconnu les nombreuses actions du maire  Trazié dans sa commune.  « Ce projet est une grande trouvaille. Vous avez un maire formidable. Dans deux ou trois ans, Bonon sera une grande ville grâce à son maire dynamique », a-t-il témoigné. Le Porte-parole de la délégation italienne, Andrea Dall Acqua a rassuré Bonon sur sa capacité et volonté à accompagner le développement dans leur localité. Il a confirmé la réalisation des œuvres sociales énumérées plus haut par le maire durant ce projet.

Commentaires