Politique

Deux candidats investis par le Pdci et le Rhdp pour les prochaines élections régionales

Deux candidats investis par le Pdci et le Rhdp pour les prochaines élections régionales

Deux candidats aux élections régionales ivoiriennes du 13 octobre 2018 bénéficient de deux investitures, notamment celle du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci) et du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, coalition au pouvoir).

Interrogée, la porte-parole de la Commission électorale indépendante (CEI), Victoire Alley, a soutenu qu'il est « possible » qu'un même  candidat bénéficie de l’investiture de plusieurs formations politiques, lors d’un point de presse, au siège de l’institution où ont été publiés mardi les dossiers de candidatures retenus. 

Le code électoral indique que « pour les différents scrutins il faut la lettre d’investiture du ou des partis qui parrainent la candidature. Donc, un candidat peut avoir plusieurs investitures, il produit ces candidatures en ce moment et nous l’enregistrons sous ces différentes investitures », a -t-elle souligné.

Pour la circonscription de la Nawa, dans l’Ouest ivoirien, le ministre des Eaux et forêts, Alain Richard Donwahi, se présente sous la bannière « Pdci-Rhdp ». Il sera face au candidat indépendant René Netro Tagro qui conduit la liste Unis pour la paix et le développement de la Nawa.

Le secrétaire général de la présidence ivoirienne, Patrick Achi, un cadre du Pdci, lui, également se présente sous les investitures du  Pdci et du Rhdp, dans la circonscription de la Mé, au Nord-Est d’Abidjan, où il affrontera deux candidats indépendants, MM. Camille Séka Atsé et Yapo Atsé.

Dans la Région de l’Indénie-Djuablin, le ministre de l’Emploi et de la protection sociale, Pascal Abinan, issu du Pdci, n’a pas eu l’onction de son parti. Il figure en tête de liste d’une candidature indépendante et sera opposé à Bernard Adou N’Gouan, parrainé par le Pdci.

Au niveau du Gbêkê, dans le centre ivoirien, plusieurs gros calibres s’affrontent. L’on a la liste Rhdp dirigée par Jean-Claude Kouassi de la coalition présidentielle, celle du Pdci conduite par Jacques Koffi Mangoua Saraka et un cadre de la région, Jean Abonouan Kouassi, candidat indépendant et président sortant du Conseil régional.

Le président exécutif du mouvement « Sur les traces de Félix Houphouët-Boigny », Adjoumani Kouassi Kobenan, issu du Pdci, se présente sous la bannière Rhdp. Il sera opposé au candidat du Pdci, Serge Yvon Vremen et au candidat indépendant Jean-François Sonan.

L’élection des conseillers régionaux,  couplée avec les municipales, se tiendra le 13 octobre 2018. La période de la campagne devra être fixée par décret afin que les 88 listes retenues pour les régionales s’engagent officiellement dans la course à ces postes électifs.

Commentaires