Société

Désirée Douati aux côtés des détenus pro-Gbagbo

Désirée Douati aux côtés des détenus pro-Gbagbo

Désirée Douati, présidente de l’Association des femmes et familles des détenus d’opinion en Côte d’Ivoire (AFFDOCI) a rendu, ce mercredi 5 juillet 2017, une visite aux détenus ainsi qu’à leurs familles.

A la tête d’une forte délégation de l’Association des femmes et familles des détenus d’opinion en Côte d’Ivoire, Désirée Douati a entamé cette visite par le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville, au service de cancerologie, au chevet du sergent chef Daléba Séri. L’ex-élément du Bataillon d’artillerie sol air (BASA), condamné à la perpétuité pour l’assassinat du Général Robert Guei est méconnaissable car souffrant d’une tumeur et de diabète suite à un accident vasculaire cérébral. Et ce, depuis quatre mois. C’est la croix et la bannière, à en croire son frère Daléba Thomas, pour la famille débordée par les ordonnances et autres examens médicaux à effectuer. Grande est donc la joie de Déléba Séri de voir Désirée Douati. « Merci d’être venue. Mon état s’est dégradé la semaine dernière. », affirme-t-il. La visiteuse lui remonte le moral. Tous deux récitent le ‘‘Je vous salue Marie’’.

L’image contient peut-être : 7 personnes, personnes souriantes, plein air

Le cap est ensuite mis sur la commune de Yopougon au quartier Nouveau Bureau pour assister Bassoua Donald (35 ans). Libéré le 11 avril 2017 après avoir purgé sa peine de 5 ans pour atteinte à la sureté de l’Etat, il porte les séquelles de sa détention. Remerciant ses visiteurs, Bassoa Donald, père de trois enfants, n’a pu s’empêcher de fondre en larmes, se disant reconnaissant du combat mené par ces dames pour la libération de leurs époux. Même son de cloche pour son épouse Stéphanie qui a également séjourné pendant deux semaines à la préfecture de Police pour avoir participé à une marche de protestation pour la libération de son époux.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, selfie et gros plan

Enfin, c’est la famille Kouatchi, du nom du gendarme décédé enchaîné sur son lit d’hôpital le 20 mai 2017 qui reçoit la délégation de Désirée Douati. Louise et Rose Kouatchi, respectivement sœur et épouse du défunt remercient l’AFFDOCI pour son soutien. Livrée à elle-même suite au décès du gendarme, la famille Kouatchi qui vit dans une maison baillée sise à Yopougon, Académie, devra la libérer d’ici peu.

L’image contient peut-être : 11 personnes, personnes debout et intérieur

Commentaires