Politique

Depuis Grand-Yapo (Agboville) / Gnamien Konan : Laurent Gbagbo et Blé Goudé reviendront parmi nous

Depuis Grand-Yapo (Agboville) / Gnamien Konan : Laurent Gbagbo et Blé Goudé reviendront parmi nous

Après avoir lancé le 27 mai dernier à Abidjan-Yopougon, l’opération dénommée "CPI, ça suffit" , la direction du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP) , était à l'étape de Grand-Yapo, village de la sous-préfecture d’Agboville situé à 14 km du chef-lieu de sous-préfecture, le dimanche 11 juin 2017 en présence d’Emmanuel Gnamien Konan.



Abordant la crise qui a secoué la Côte d’Ivoire depuis le 18 septembre 2002, Gnamien Konan, l’invité d’honneur du COJEP, estime que la guerre connue par notre pays ne devrait pas emmener certains Ivoiriens en prison. Témoignant de son amitié avec son ex-patron, l’ancien directeur des Douanes ivoiriennes sous Laurent Gbagbo a déclaré que le couple Gbagbo jouit d’un humanisme et est féru de justice. Il a regretté que la politique ait profondément divisé les Ivoiriens, faisant allusion à « des gens qui ont poussé les Ivoiriens à la guerre à laquelle ils y ont participé ». « La réconciliation passe nécessairement par la libération de Laurent Gbagbo, Blé Goudé et de tous les autres prisonniers politiques (…) Le gel des avoirs du camp des hommes de Gbagbo n’a pas été une bonne chose », a-t-il ajouté. Raillant que : « On va parler, on va parler et même on va crier et crier encore jusqu’à ce que le monde entier nous entende ». Pour lui, une fois libre, Laurent Gbagbo pourra apporter son appui à la réconciliation. « Je vous invite à la prière et j’espère qu’après les épreuves, nous allons sortir plus forts », a conclu l’ancien homme fort de l’UPCI qui a annoncé publiquement son départ à la tête du parti qu’il a lui-même créé.

« Laurent Gbagbo et Blé Goudé reviendront bientôt parmi nous », a lancé l’invité spécial du COJEP qui a fustigé les pratiques anti-démocratiques avec la résurgence des démobilisés des FRCI qui ont repris les barrages sur les routes. Il a annoncé une visite au mois de juillet aux prisonniers de la Haye. Pour sa part, Alain Ekissi, député d’Azaguié membre du groupe parlementaire "Agir pour le peuple", présent à cette cérémonie entend faire un lobbying auprès des députés européens en vue de la libération des deux détenus de la CPI.

Dr Patrice Saraka, coordonnateur de l’opération "CPI, ça suffit" et Dr Nogbou Hyacinthe, premier secrétaire du COJEP ont situé le cadre de cette opération. « Cette opération vise à rassurer la CPI, le pouvoir Ouattara et la population (…) parce que si Blé Goudé et Laurent Gbagbo sortent de prison cela va redorer le blason de la CPI qui s’est engluée dans ce procès. Quant à Alassane Ouattara, la libération des deux illustres prisonniers ne fera que démontrer son sens de grandeur. La population à qui l’on fait croire que le retour de Laurent Gbagbo et Blé Goudé engendra le chaos devra comprendre que ces deux leaders sont des hommes de paix non revanchards », ont justifié les deux premiers responsables du COJEP. Cette opération va s’étendre sur toute l’étendue du territoire.

Commentaires